22 avril 2022
Les "grandes affaires étrangères" de la Chine : implications institutionnelles et internationales du "parti communiste aux commandes de la diplomatie"

La politique chinoise à un tournant historique | Vendredi 22 avril 2022

Cycle de deux conférences sur la diplomatie et la politique chinoises coorganisées par la FMSH et AGORA, CY Cergy-Paris Université.

En novembre 2022 aura lieu le 20e congrès du parti communiste chinois, date à laquelle une transition du pouvoir est officiellement annoncée, selon les règlements entérinés les décennies précédentes, après 10 années de règne du président actuel, Xi Jinping. Mais après la suppression constitutionnelle de la limite de mandat pour le président par lui-même, il y a de fortes chances que le mandat de Xi Jinping soit reconduit. Cela va entièrement modifier l’héritage politique de Deng qui avait réussi à maintenir une stabilité politique et une transition de pouvoir sereine depuis 30 ans. Quelles en seront les conséquences politiques pour la Chine et le monde ? Dans ce contexte de grand bouleversement provoqué par la guerre en Ukraine, quelle est la position diplomatique de la Chine vis-à-vis de cette guerre et quel ordre mondial pour demain ? Les observateurs du monde entier se focalisent sur ces questions.

Dans le cadre du séminaire sur le modèle politique chinois, organisé en 2022 par le professeur Lun Zhang à la FMSH, le professeur Guoguang Wu donne deux conférences les 22 avril et 6 mai prochains à Paris autour de ces enjeux, la première : Les "grandes affaires étrangères" de la Chine : implications institutionnelles et internationales du "parti communiste aux commandes de la diplomatie", et la seconde : “Pourquoi le Congrès du parti du PCC est-il important ? La politique de leadership de la Chine en 2022 et au-delà.” 

Détails

Conférence

Vendredi 22 avril 2022
17h-19h


FMSH | 54 boulevard Raspail, Paris 6
Salles BS1-28 et BS1- 05 (1er sous-sol)

S'inscrire

Ajouter à mon agenda

Les "grandes affaires étrangères" de la Chine : implications institutionnelles et internationales du "parti communiste aux commandes de la diplomatie"

La direction de Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises que "le parti (communiste) était aux commandes de la diplomatie" (dang guan waijiao 党管外交) comme principe fondamental dans les affaires étrangères chinoises. Il a proposé ainsi un programme dit de "grandes affaires étrangères" (da waishi大外事) pour les relations internationales de la Chine. Que signifient ces initiatives pour la diplomatie chinoise ? Le professeur WU tente de répondre à cette question sous deux angles dans cette intervention : en ce qui concerne les institutions nationales, il met en évidence la concentration du pouvoir en matière d'affaires étrangères du système étatique de la RPC vers le parti communiste et le chef du parti ; en ce qui concerne la stratégie diplomatique de la Chine, il explore comment le PCC tente de développer un système de diplomatie au-delà des normes internationales centrées sur l'Occident pour conduire les relations étrangères. Dans l'examen empirique, l'exposé analysera également comment le Bureau Central des Affaires Étrangères (Zhongyang waiban中央外办) s'est élevé au sein du système de l'État-parti chinois pour devenir une cheville ouvrière institutionnelle qui submerge le Ministère des Affaires étrangères de la RPC afin de concrétiser les initiatives mentionnées. Ce séminaire regroupe une série d’événements, séminaires et conférences, sur la réforme en Chine. Plusieurs chercheurs de renommée internationale, parmi les meilleurs économistes chinois et français, interviendront dans ce séminaire, certains d’entre eux ayant joué un rôle important dans les débats du passé comme du présent, sur la réforme économique en Chine.


En savoir +

Guoguang  Wu, titulaire d'un doctorat en politique de l'Université de Princeton, est professeur en sciences politiques, professeur d'histoire et titulaire de la chaire de Chine et de relations Asie-Pacifique à l'Université de Victoria, au Canada. Ses recherches portent sur les institutions politiques chinoises et leur transformation dans une perspective comparative, ainsi que sur l'économie politique du capitalisme et de la mondialisation. Durant les années 1980, il a travaillé à Pékin en tant que conseiller politique et rédacteur de discours pour les dirigeants de la Chine de l’époque. Il a été membre du Bureau de Réforme politique du Comité centrale du PCC.

Il est l'auteur de quatre ouvrages, dont China's Party Congress : Power, Legitimacy, and Institutional Manipulation (Cambridge University Press, 2015) et Globalization against Democracy : A Political Economy of Capitalism after its Global Triumph (Cambridge University Press, 2017), et éditeur ou coéditeur de six ouvrages en langue anglaise, auteur et éditeur de plus d'une douzaine de livres en langue chinoise.

La seconde conférence intitulée : Pourquoi le congrès du parti du PCC est-il important ? La politique de leadership de la Chine en 2022 et au-delà, aura lieu vendredi 6 mai, même lieu, mêmes horaires.

Partager
Séminaire

Voir aussi