16 mai 2022
Livres en dialogue | "Embryon, personne et parenté"

Soirée de présentation de l'ouvrage | Lundi 16 mai 2022 à 18h

À l'occasion de la parution de l'ouvrage collectif Embryon, personne et parenté, dirigé par Séverine Mathieu, les Éditions de la Maison des sciences de l'homme organisent une soirée de présentation de l'ouvrage.

Cette séance des Livres en dialogue réunira la directrice de l'ouvrage Séverine Mathieu et la journaliste chez Philonomist, Apolline Guillot.

  • Des éléments de réponse aux questionnements autour des biotechnologies de la reproduction mais aussi de la recherche sur l’embryon.
  • Un ouvrage qui aborde les différents espaces et les différentes temporalités, offrant un voyage dans le temps et les civilisations.
  • Une formidable étude sur l'embryon, abordée sous un angle pluridisciplinaire : philosophie, histoire, anthropologie, sociologie.

À l'issue de la discussion, vous aurez la possibilité de poser toutes vos questions à nos invitées. La rencontre sera suivie d'un moment de convivialité.


Détails

Rencontre

Lundi 16 mai 2022 | 18h - 20h

Forum de la FMSH
54 boulevard Raspail, Paris 6

Inscription

Ajouter à mon agenda

Nos invitées

Séverine Mathieu est membre du laboratoire CNRS Groupe Sociétés Religions (GSRL). Croisant la sociologie des religions, de l’éthique, de la parenté et de la famille, elle s’intéresse depuis plusieurs années aux enjeux éthiques de la procréation médicalement assistée (PMA), au travers d’enquêtes ethnographiques. En 2019-2020, elle a coordonné l’organisation scientifique d’un cycle de conférences à l’IEA de Paris sur les enjeux sociétaux de la bioéthique et en coordonne un nouveau en 2020-2021, « Agir en temps de crise ».

Apolline Guillot est journaliste et philosophe des techniques. Normalienne agrégée de philosophie de l’École normale supérieure de Lyon, elle a fini ses études à HEC-Paris où elle s’est spécialisée dans l’innovation et les médias avant de rejoindre l’équipe de Philonomist où elle est cheffe de rubrique e-learning.


L'ouvrage

Cet ouvrage à plusieurs voix est une réflexion amorcée par l’anthropologue Enric Porqueres i Gené sur le statut de l’embryon dans le champ de l’histoire, de l’anthropologie et de la sociologie. Ce sont ainsi l’Antiquité, la médecine classique indienne, mais aussi l’Afrique de l’Ouest, la Mélanésie, le monde Inuit qui constituent ici autant de cas explorés. Ce livre comprend deux parties : la première porte sur la vie prénatale, mise en perspective par l’histoire des idées ; la seconde est consacrée à l’embryon dans le cadre des biotechnologies de la reproduction contemporaines en Europe. Les différentes approches proposées ici devraient permettre de nourrir les débats contemporains à propos de l’embryon et de contribuer à la réflexion autour des enjeux bioéthiques qu’il soulève.

À travers les époques et les espaces, ce livre contribue à l’anthropologie de l’embryon, dont on comprend à la lecture des textes présentés ici qu’elle est un domaine en constant renouvellement et questionnement.


En savoir +

Partager
Rencontre

Voir aussi