Genre & sexe, et vice-versa

13 février | Conversation « Dans l'intimité de la recherche »
Mardi
13
février
18:00
20:00
sexe et genre - dans l'intimité de la recherche
Presses universitaires de Rouen et du Havre
Le cycle « Dans l'intimité de la recherche » vous convie à une première conversation autour du genre et du sexe dans le cadre de la rencontre « Genre & sexe, et vice-versa ».

La discussion sera conduite par le journaliste Sylvain Allemand, à partir des ouvrages Genre et identités sexuées chez Colette, de Frédéric Canovas et Martine Reid dans la collection « Genre à lire et à penser » ; et Minorités de genre et de sexualité, de Wilfried Rault et Mathieu Trachman chez Ined éditions dans la collection « Méthodes et savoirs ». 

Pour prolonger l'échange, une deuxième conversation « Sexe & genre, et vice-versa » aura lieu le lendemain - à l'occasion de la St Valentin - le 14 février 2024, dès 18h.

Deux soirées thématiques autour du genre et du sexe

Les deux soirées « Genre & sexe, et vice-versa » souhaitent d’abord montrer l’imbrication et l’implication de ces deux notions pour les individus, leurs sociétés, et les réflexions issues des sciences sociales.

Elles sont ensuite l'occasion d’exposer à toutes et à tous la richesse renouvelée de la production universitaire sur le thème. Les éditeurs et éditrices ont effectivement ouvert des collections à ces études, participant ainsi au renouveau des sciences sociales et humaines. Pour ouvrir les rencontres, les directeurs et directrices des collections des « Presses universitaires de Rouen et du Havre (PURH) » et des « éditions de l’INED » exposeront les attentes et les enjeux de leur structure, avant que les auteurs et autrices ne prennent la parole sous la conduite du journaliste Sylvain Allemand.

L’essor des enquêtes en France concernant les minorités de genre et de sexualité a conduit de nouvelles générations de chercheurs à élargir le champ des recherches menées dans les années 1980 et 1990 en modifiant notamment les outils et les méthodes, ce que montrent les deux sociologues présents, Mathieu Trachman et Wilfried Rault. Les minorités non-binaires ont de tout temps posé de grands défis aux sociétés, et les évolutions du droit en la matière en France et en Europe en témoignent, comme le montre le juriste Benjamin Moron-Puech. Le genre intervient dans les questions de logement, un domaine plutôt du côté des femmes là où nous entraîne le sociologue Michel Bozon.

La littérature fait elle aussi la part belle à ce renouveau. Les réflexions de Martine Reid sur les écrits de Colette montrent une écrivaine occupée à penser les différences entre les sexes et les genres, y compris avec celui animal. Les journaux intimes des XIXe et XXe siècles révèlent la trace pétrie de violence physique et morale que les conflits de genre, de sexe et de sexualité laissent entre l’écrivain et la société (Herculine Barbin, Yves Navarre, Marie-Edmée Pau, Violette Leduc, etc.), comme l’évoque la généticienne et comparatiste Danielle Constantin.

Les intervenant.e.s

• Wilfried Rault, sociologue, directeur de recherche à l'Ined, chercheur associé IRIS/EHESS
Martine Reid, professeure émérite de littérature française à l'université de Lille.
Mathieu Trachman, sociologue chargé de recherche à l'Ined et chercheur associé IRIS/EHESS
Sylvain Allemand, journaliste et essayiste

Les ouvrages

Genre et identités sexuées chez Colette, de Frédéric Canovas et Martine Reid

Entre deux événements cinématrographiques (la sortie du film de Minelli et celle de Westmoreland), l'œuvre de Colette a tranquillement pénétré à l'intérieur du monde universitaire nord-américain, grâce d'abord aux travaux des chercheurs des départements de langue et de littérature françaises, puis très vite par le biais du féminisme américain de la deuxième vague, dans les années 1960 et 1970, au sein des départements de littérature comparée, de sociologie, puis de Women Studies et de Gender Studies, où d'autres chercheurs et chercheuses lui ont redonné la place qui est désormais la sienne entre George Sand et Simone de Beauvoir.Matériau nouveau, ce recueil d'essais souhaite participer, à partir de la multiplicité de ses approches, au renouvellement «genré» de la critique de Colette.

couverture - genre et identités sexuées chez Colette- dans l'intimité de la recherche
Presses universitaires de Rouen et du Havre

Minorités de genre et de sexualité, de Wilfried Rault et Mathieu Trachman

Issu d'une journée d’étude, cet ouvrage aborde les questions d’ordre méthodologique que pose l’émergence des minorités de genre et de sexualité dans les enquêtes statistiques et plus largement les sciences humaines et sociales. À partir d’enquêtes existantes, les auteurs analysent les techniques de production de données chiffrées sur ces populations, souvent difficiles à atteindre. Ce type de contrainte méthodologique nécessite des outils et des dispositifs d’enquête spécifiques.Comment étudier les personnes homo-bisexuelles et trans dans les enquêtes de sciences sociales? Quelle proportion de la population représentent-elles? Ont-elles des caractéristiques sociodémographiques et plus largement des expériences sociales qui les distinguent des personnes hétérosexuelles? L’essor récent des enquêtes en France concernant les minorités de genre et de sexualité a conduit de nouvelles générations de chercheurs à élargir le champ des recherches menées dans les années 1980 et 1990, marquées par les enjeux de santé, et qui privilégiaient les gays et leurs modes de vie.

couverture - minorités de genre et sexualité
Ined Éditions - Institut national d'études démographiques

Suite de la rencontre

sexe et genre_dans l'intimité de la recherche_14 février
Rencontre

Sexe & genre, et vice-versa

14 février | Conversation « Dans l'intimité de la recherche »
En savoir plus
Publié le 15 janvier 2024