Corps, genre et sexualité

7 décembre | Séminaire de José Costa Grillo
Jeudi
07
décembre
18:00
19:30
Séminaire de J. Costa Grillo. Figuration de la femme dans la céramique attique.
« Corps, genre et sexualité. La figuration des femmes dans les scènes de banquet peintes sur la céramique attique »

Présentation d'une recherche en cours dans le cadre des "Jeudis de la Maison Suger", séminaire de recherche des résidents.

José Costa Grillo, professeur au département d'histoire de l'art de l'Université fédérale de São Paulo (Brésil), chercheur associé à l'École française d'Athènes, présente sa recherche en cours : « Corps, genre et sexualité. La figuration des femmes dans les scènes de banquet peintes sur la céramique attique ».

La recherche

Cette recherche traite de la figuration des femmes dans les scènes de banquet peintes sur la céramique attique, problématisée par les conceptions du corps dans la Grèce antique et ses articulations avec les notions de genre et de sexualité. Il vérifie comment les représentations corporelles ont acquis des significations dans des contextes historiques, sociaux et culturels spécifiques, afin de les comprendre dans le système symbolique de la civilisation grecque. Puisque les idées sur le corps antique sont également des constructions modernes, on prend en compte les épistémologies qui ont guidé la recherche. La mise en série d'images basée sur la figuration des femmes a permis d'identifier cinq schémas iconographiques :

1. Banquet masculin-féminin, dans lequel la femme forme de couple avec un convive masculin ;

2. Banquet féminin, composé uniquement de femmes, représentées en groupes, en couples ou par une seule femme ;

3. Banquet érotique, dans lequel la femme a une relation érotique avec un convive masculin ;

4. Femme musicienne et danseuse, dans lequel la femme est représentée comme joueuse de flûte, lyre et crotales ou comme danseuse ;

5. Femme debout ou assise, dans lequel la femme est représentée debout ou assise sur un tabouret.

L'opinion majoritaire de l'historiographie sur le sujet est que les femmes présentes dans les scènes de banquet sont des hétaïres/courtisanes ou des prostituées. Contrairement à cette compréhension, l'hypothèse de recherche, selon laquelle ces femmes participent au banquet pour une autre raison que la prostitution, est étudiée par l’approche des études de genre.

Publié le 4 décembre 2023