16 mars 2022
Race et racisme au Japon

Séminaire Racisme et Antisémitisme | Mercredi 16 mars 2022

Septième séance du séminaire de la  Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA) . L'invité est Nobutaka Miura (université Chûô, Tokyo, Japon), pour une conférence en français sur le thème :« Identité et race au Japon ». La séance aura lieu en hybride depuis le Japon de 16h30 à 18h30.

Vous avez la possibilité :

  • soit de venir à la Fmsh (salle A3-35, 3e étage) ►S'inscrire
  • soit de participer à la réunion via Zoom ►lien zoom

 

Détails

Séminaire en duplex avec Tokyo

Mercredi 16 mars 2022
16h30 - 18h30

FMSH | 54 boulevard Raspail, Paris 6
Salle A3-35

►Inscription obligatoire
*le pass sanitaire (Green Pass) est obligatoire pour accéder à la salle

►Lien zoom

Ajouter à mon agenda

Nobutaka Miura propose de relire l’histoire du Japon à l’aune de la notion de race et du traitement des différentes minorités dans ce pays. Comme il nous l’expliquera : « Certes, le racisme ne se manifeste pas visiblement au Japon sous forme du racisme anti-noir ou de l’anti-sémitisme ou encore de l’islamophobie, mais la xénophobie existe et le racisme sans race subsiste. La société japonaise tient à son homogénéité ethnico-culturelle, quitte à discriminer toutes sortes de non-Japonais vivant sur son territoire. Et le code de la nationalité est basé sur le droit du sang et la naturalisation. Malgré la politique affichée depuis 20 ans du « vivre ensemble multiculturel » 多文化共生, le Japon est loin d’être une terre d’accueil pour les travailleurs immigrés et pour les demandeurs d’asile. »

 

Direction : Philippe Portier et Michel Wieviorka
Coordination scientifique : Régis Meyran

Partager
Séminaire

Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales

Le séminaire de la Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA) entend aborder le racisme et l’antisémitisme comme des phénomènes à la fois globaux, nationaux et locaux, et résultant de nombreuses métamorphoses et évolutions historiques. Les anciennes formes de racisme n’ont pas disparu, mais il se décline désormais aussi sous des modalités institutionnelles et systémiques, et selon des modalités dites «culturelles » ou « différentialistes ». Le rejet de l’autre est désormais à l’œuvre sur les réseaux sociaux (théories du complot, souvent antisémites) et dans les algorithmes. Et, dans des contextes de fragmentation sociale, de poussée identitaire et de concurrence des victimes, les préjugés racistes se développent jusqu’au sein de certaines minorités, ou dans des groupes prétendant assurer leur défense. 

Ce séminaire traitera du racisme et de l’antisémitisme de manière autorisant la comparaison, accueillant des approches relevant de diverses disciplines des sciences humaines, (sociologie, histoire, biologie, science politique, anthropologie, etc.). Il envisagera des expériences concrètes, des recherches de terrain, sans négliger les questions théoriques et épistémologiques.


Programme

Toutes les séances se dérouleront à la FMSH, et seront enregistrées en audio. Deux séances se dérouleront « en hybride » : l’invité(e) fera son intervention à distance et il ou elle sera projeté(e) sur un écran, en dialogue avec la salle

2021

2022


Direction : Philippe Portier et Michel Wieviorka
Contact (séminaire, plateforme PIRA) : Régis Meyran

Image principale : 
Sous-titre : 

Séminaire de recherche 2021-2022

Rubrique (Parent) : 
Projets soutenus
Programmes : 
Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Chercheurs associés: 
Régis Meyran
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
contenu modifié
Language : 
en
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi