10 septembre 2019
La question des Ouïghours et la construction de l’Etat-nation en Chine

Séminaire | Mardi 10 septembre

Intervention de Ke WANG dans le séminaire Le modèle politique chinois - d’un vieux totalitarisme à la façon de Mao vers un néo-totalitarisme numérique à l’époque de la mondialisation ?

Ke WANG est professeur à l’université de Kobe au Japon. Il a fait ses études d’abord en Chine à l’université centrale des Nationalités, puis au Japon à l’université de Tokyo où il a obtenu son doctorat en 1994. Ses recherches couvrent un large champ axé sur la question des ethnicités et la construction de l’Etat-nation en Chine, les relations sino-japonaises, etc. Ses principales publications sont Une Etude sur la République du Turkistan de l’Est : les Musulmans et la question nationale en Chine (en japonais, Prix Suntory) Presse de l’université de Tokyo, Tokyo, 1995.  Une version anglais vient de paraitre (The East Turkestan Independence Movement 1930-1940, The Chinese University Press, Hongkong, 2018, 384p.) ; La disparition du « citoyen » : le discours sur la « nation » et l’identification  nationale des minorités de l’époque moderne en Chine, (en chinois), Presse de l’Université chinoise, Pékin, 2016 ; Nation et Etat-la Généalogie du concept de la Chine comme Nation multiethnique, (en chinois), Editions des Sciences sociales de Chine, Pékin, 2000 ; La Construction de la nation et l’Identité ethnique au 20e siècle en Chine (en japonais) Presse de l’université de Tokyo, 2006 ; La Chine comme une nation multiethnique, (en japonais) Presse Iwanami Shoten, Tokyo, 2005, Vers Tianxia (天下, sous le ciel) : la Chine et le processus de la formation d’une nation multiethnique (en japonais), Publication de Société Noubunkyou, Tokyo ,2007 ; L’Asie de l’Est comme communauté et la reconnaissance culturelle commune, du point de vue des chercheurs Chinois, japonais et coréens, (sous sa dir. En chinois), Presse du Peuple, Pékin, 2007.

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Modernité, transition et  réforme en Chine », organisé par Lun Zhang en partenariat avec le laboratoire Agora de l’Université de Cergy-Pontoise.

Détails

Séminaire

Mardi 10 septembre
17h - 19h

FMSH | 54, bd Raspail, Paris 6
Forum de la Bibliothèque laboratoire

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Le modèle politique chinois

D’un vieux totalitarisme à la façon de Mao vers un néo-totalitarisme numérique à l’époque de la mondialisation ?

Après deux séminaires consacrés à la compréhension de l’économie chinoise de ces dernières décennies (mécanisme, état des lieux et évolution), intitulés Existe-t-il un modèle chinois de développement économique ? (2018) et L’économie chinoise au carrefour, états des lieux et avenir probable (2019), le séminaire de cette année s’oriente vers un autre champ fondamental de la Chine contemporaine : le système et le fonctionnement politique.

Quel est le modèle politique chinois ? Le facteur politique est la clé pour saisir les enjeux des changements permanents de ce gigantesque pays dans tous les domaines, comme cela a été vu dans les séminaires précédents. Les intervenants tenteront ainsi d’analyser certains événements majeurs qui se sont produits ces dernières décennies, événements dont l’impact a été déterminant dans le parcours politique de la Chine contemporaine. Une attention particulière sera portée aux tentatives des autorités en vue de moderniser les institutions étatiques ainsi que les rapports entre la société et l’Etat, entre le pouvoir central et local. Ces évolutions interviennent dans le cadre de la grande transition de la Chine depuis l’époque moderne et dans le contexte de la transition post-communiste propre à la Chine. De ce fait, les récentes évolutions font émerger un néo-totalitarisme propre à la Chine, qui s’appuie sur les techniques numériques et les ressources financières accumulées grâce aux échanges internationaux et à l’intégration du pays dans la mondialisation économique. Il devient alors primordial de s’intéresser à ce néo-totalitarisme en gestation et à son évolution tant le destin de la Chine et du monde seront inséparablement liées à ce néo-totalitarisme. Ce phénomène pose en outre un nouveau défi pour les sciences sociales dans la compréhension du pouvoir de notre temps.          

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Modernité, transition et réforme en Chine », co-organisé par Lun Zhang avec le laboratoire Agora de l’Université de Cergy-Pontoise, qui s’articule autour d’une série de conférences et séminaires. Plusieurs chercheurs de renommée internationale, parmi les meilleurs chercheurs chinois,français ou internationaux, interviendront lors des différentes séances.

Séances du séminaire

Image principale : 
Sous-titre : 

Séminaire Modernité, transition et réforme en Chine

Responsables : 
Rubrique (Parent) : 
Projets soutenus
Programmes : 
Modernité, transition et réforme en Chine
Site Type : 
Pôles : 
Disciplines : 
Imported : 
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
en
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi