19 avril 2022
L’art et le symptôme

Séminaire Psychanalyse et sciences sociales | Mardi 19 avril 2022

Pour sa quatrième séance intitulée « L’art et le symptôme », le séminaire « Psychanalyse et sciences sociales »  a le plaisir d’accueillir Georges Didi-Huberman, dans le cadre du séminaire dirigé par Alain Braconnier (APEP), Sara Guindani (FMSH-Université Paris 7), Richard Rechtman (EHESS).

Détails

Séminaire format hybride

Mardi 19 avril 2022
18h-20h

Salle B1-01 | FMSH
54, boulevard Raspail, Paris 6

Inscription

Lien zoom

Ajouter à mon agenda
Directeur d’études de l’EHESS, historien de l’art et philosophe, Georges Didi-Huberman est l’auteur de plus d’une cinquantaine d’ouvrages qui interrogent les articulations entre iconographie, histoire et mémoires. Depuis la Renaissance jusqu’aux travaux d’artistes contemporain·es, la pensée de Didi-Huberman se met également à l’œuvre en tant que commissaire d’expositions marquées par une lecture politique des contextes d’apparition des images. Il a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix Aby Warburg, le prix Max Weber, le prix Alexander von Humboldt, le prix Theodor W. Adorno et, le 26 septembre 2021, le prix spécial Walter Benjamin pour l’ensemble de son œuvre.

L’oeuvre de Didi-Huberman a toujours interrogé le savoir de la psychanalyse de manière féconde, de L’invention de l’hystérie à L’Image survivante, de La peinture incarnée à Devant l’image. Cette séance du séminaire entend reparcourir ce rapport et interroger la manière dont la psychanalyse peut apporter une contribution à la théorie de l’image.

Partager
Séminaire

Voir aussi