17 février 2022
Climat et finance : l’importance des masses de données pour la composition de portefeuilles adaptés aux enjeux climatiques

Rencontres autour de l’investissement à impact | Jeudi 17 février 2022

Interventions de Melissa Perez (Head of Sales Carbon4 Finance) et Nolwenn Kazoum (Head of Relationship Management Carbon4 Finance) pour la deuxième Rencontre autour de l’investissement à impact du second semestre 2021, organisée par Christian Walter et Emmanuel Picavet, titulaires de la Chaire Éthique et finance.

Détails

Rencontre

Jeudi 17 février 2022
17h - 19h

FMSH | 54 bd Raspail, Paris 6
Forum

S'inscrire
*le pass sanitaire (Green Pass) est obligatoire pour accéder à la salle

Ajouter à mon agenda
Les masses de données (« big data ») disponibles ont significativement changé notre rapport aux phénomènes en apportant des chiffres partout là où il n’y en avait pas auparavant. Cette nouvelle avalanche des nombres amène à pouvoir envisager des quantifications qui jusqu’alors n’étaient pas imaginables. Ainsi des données relatives au climat, qui permettent désormais d’effectuer des mesures de l’empreinte carbone des portefeuilles et d'évaluer l'alignement avec un scénario compatible avec 2°C, ainsi que de mesurer le niveau des risques qui découlent des événements liés au changement climatique.

À partir de l’expérience de Carbon4 Finance, société créée en 2106 pour apporter au secteur financier l'expertise climat du cabinet de conseil Carbone 4, Marie-Anne Vincent présentera comment les données climat permettent aux organisations financières de mesurer l'empreinte carbone de leur portefeuille.


*La participation à ce séminaire est conditionnée à l'inscription à l’évènement concerné et au contrôle du pass sanitaire conformément au décret N°2021-1059 du 7 août 2021. Les données personnelles recueillies ne sont pas conservées par la FMSH.
Partager
Rencontre

Rencontres autour de l’investissement à impact

Née il y a plus de 10 ans aux États-Unis, la notion d’investissement à impact recouvre tout investissement qui recherche explicitement à la fois une rentabilité économique et la création d’un impact social et environnemental positif et mesurable. Dans la mise à jour établie en 2019 de la définition adoptée en 2014 par le comité consultatif français sur l’investissement à impact, l’investissement à impact est défini comme un investissement qui vise explicitement et de manière intentionnelle un retour social et/ou environnemental positif ainsi qu’une performance financière supérieure ou égale à zéro, et dont l’impact est mesurable par un processus continu d’évaluation. L’intentionnalité des investisseurs / financeurs se manifeste au niveau des choix d’investissements / financements mais également dans l’accompagnement des organisations à impact. La mesure de l’impact social et/ou environnemental repose sur la mise en place d’objectifs prioritaires dont le suivi permet d’accompagner les organisations à faire progresser leur impact.

En février 2020, le Haut-commissariat à l’économie sociale et solidaire, faisant le constat d’un essor global de l’investissement à impact et des besoins en financement avait confié à l’association iiLab (Impact Invest Lab), plateforme d’expérimentation et de développement de l’investissement à impact et spécialiste dans les contrats à impact social, une mission de préfiguration d’un centre français de l’investissement à impact, pour permettre une reconnaissance officielle de l’investissement à impact, clarifier ses critères d’éligibilité, et explorer les pistes concrètes qui permettraient de développer l’écosystème et de mobiliser la place financière de Paris autour de cette nouvelle approche de l’investissement. La mission a été confiée à Sandra Bernard Colinet, qui a constitué un groupe de travail de 75 membres, qui ont rendu leurs premières conclusions en juillet 2020. Ce rapport a été remis officiellement le 9 septembre 2020 à la secrétaire d’Etat à l’économie sociale, solidaire et responsable Olivia Grégoire. Certains points ont été approfondis dans un deuxième rapport.

Ces rencontres mensuelles seront conçues dans le prolongement de ces rapports et auront pour objectif de poursuivre certaines pistes indiquées dans le rapport et de creuser des problématiques favorisant une transformation de la théorie financière dans un sens écologique et durable.


Programme 

Les séances ont lieu, sauf exception, les jeudis de 17h à 19h à la FMSH, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris ou en visio-conférence sur Zoom.

2021

Premier semestre 2021

Second semestre 2021

 


2022

Premier semestre 2022

Image principale : 
Sous-titre : 

Organisé par Christian Walter, Emmanuel Picavet et Sandra Bernard Colinet

Rubrique (Parent) : 
Projets soutenus
Programmes : 
Éthique et finance
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
fr
Type de programme : 
Séminaire

Voir aussi