Ákos Cseke

Chercheur invité du programme DEA
Accueil du 21 septembre au 18 octobre 2020

Ákos Cseke a soutenu sa thèse de doctorat en philosophie médiévale à l’Université de Sorbonne Paris-IV en 2005. Il est auteur de huit livres de philosophie en hongrois dont une monographie sur le dernier Foucault. Il a traduit en hongrois, entre autres, Le courage de la vérité de Michel Foucault, Exercices spirituels et philosophie antique et Plotin ou la simplicité du regard de Pierre Hadot, La croisée du visible de J.-L. Marion et L’inoubliable et l’inespéré de J.-L. Chrétien. Actuellement il enseigne à l’Université catholique Pázmány Péter, Budapest, Hongrie.

Titre : La lecture foucaldienne de Tertullien et de Jean Cassien

Mots-clés : Michel Foucault, le dernier Foucault, Foucault et le christianisme, patrologie

Sélection de publications

  • « Vita spiritualis. Foucault, Hadot et la tradition des exercices spirituels », à paraître dans la Revue de l’histoire des religions, premier fascicule de 2021.
  • « La vie de tout individu ne pourrait-elle pas être une œuvre d’art ? Considérations historiques autour de la notion foucaldienne d’esthétique de l’existence », à paraître dans le prochain numéro de Verbum Analecta Neolatina (2020/1–2).
  • « Foucault lecteur de saint Augustin », Materiali foucaultiani, vol. VII, n. 13-14 (2018), 253-272. http://www.materialifoucaultiani.org/images/12cseke.pdf
  • « D’un ton cynique adopté naguère en philosophie. Le cynisme de Michel Foucault », Homme nouveau homme ancien : autour des figures émergentes et disparaissantes de l‘humain, éd. K. Bartha-Kovacs, R. Karul, A. Turekova, JATEPress, Szeged, 2019, 15–24.
  • « Au sujet de l’édition de Michel Foucault, Le courage de la vérité. Quelques remarques du traducteur hongrois », Le Foucaldien, 5(1), 2. (2019. április 25.) http://doi.org/10.16995/lefou.58
  • « Foucault a-t-il cru à ses doctrines ? Foucault contre le foucaldisme », Verbum Analecta Neolatina, XVIII/1-2 (2017), 21–39.