Du pétrodollar au yuan-énergie : l'internationalisation de la monnaie à la lumière des effets de réseau

Séminaire BRICS | Mercredi 1er décembre 2021
Mercredi
01
décembre
18:00
20:00
""

La prochaine séance du séminaire BRICs et économies émergentes (Inalco CREE - FMSH - UdP - EHESS) aura lieu mercredi 1er décembre 2021 à 18h en distanciel avec Natalia De Lima Bracarense, (Associate Professor of Economics, North Central College, Visiting scholar at University of Paris).

Modérateur : Thibaud Deguilhem (UdP)

Présentation de la séance

Le présent article soutient que, contrairement à ce qui est généralement dit dans la littérature sur les relations internationales, les efforts de la Chine pour internationaliser le renminbi ne se sont pas arrêtés après son inclusion dans les droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international (FMI) en 2015. À partir de 2015, les stratégies d'internationalisation du RMB se sont plutôt tournées vers le renforcement des réseaux et des institutions pour soutenir l'expansion potentielle de son rôle international. Cet argument repose sur une approche institutionnaliste et  historique des externalités de réseau appliquée spécifiquement à la stratégie énergie-yuan, à travers laquelle la Chine, à la fois favorise l'internationalisation du renminbi, et sécurise son approvisionnement énergétique.

 

En savoir +

Natalia De Lima Bracarense est spécialiste d'économie du développement et d'histoire de la pensée. Sa thèse de doctorat portait sur l'Amérique latine et ses recherches actuelles s'intéressent à la Chine, dans une perspective institutionnaliste. Ces dernières années, elle a publié des articles dans des recueils d'essais en histoire de la pensée économique et en méthodologie économique. Natalia De Lima Bracarense a également publié dans le Cambridge Journal of Economics, la Review of Social Economy, la Review of Political Economy, le Journal of Economic Issues et la Review of Radical Political Economics.

 


Pour plus d’informations sur le séminaire, consulter le carnet/blog, la page INALCO.

Publié le 1 décembre 2021