Ce que le droit fait aux données et ce qui change pour la recherche

Conversation « Dans l’intimité de la recherche »
Mardi
19
septembre
2023
18:00
20:00
Gouverner par les données, Anaïs Theviot
© ENS Éditions

La parution des livres d’Agnès Robin et d’Anaïs Theviot permettent de poser très clairement les termes de la question : ce que le droit fait aux données et ce qui change pour la recherche. Sébastien Oliveau accompagné de Lionel Maurel les discuteront avec les autrices.

Ce que le droit fait aux données

Les données ne servent pas seulement à dénombrer les populations et à faire des statistiques. Toujours plus nombreuses ces dernières décennies par le recours aux outils numériques, les données sont collectées chaque jour par millions et traitées par des algorithmes. Elles permettent de connaître plus finement et de manière toujours plus actualisée les caractéristiques des sociétés et des individus : manières d’être, de vivre, et de penser. Si les informations obtenues servent des objectifs commerciaux ou politiques, elles sont aussi des instruments de connaissance pour les sciences humaines et sociales elles-mêmes productrices de données.

Dans une perspective de protection toujours plus forte des individus, la loi a encadré le prélèvement et l’usage des données individuelles, mais aussi des données de la recherche. Comment le droit parvient-il à protéger individus et institutions ? Quels sont les effets du droit sur la production de données ? En retour, quel est l’impact de la loi sur les recherches en sciences humaines et sociales ?

Par des exemples au plus près du terrain, les chercheurs·euses invité·es exposeront ce que le droit fait aux données, et tenteront de dégager ce que cela change à la production de connaissances.

Les intervenant.e.s

Lionel Maurel est directeur adjoint scientifique de l’InSHS en charge de la science ouverte, de l’édition scientifique et des données de recherche.

Sébastien Oliveau est directeur de Progedo, infrastructure nationale de recherche chargée de produire et gérer des données scientifiques.

Agnès Robin est autrice du livre Droit des données de la recherche (Éditions Larcier).

Anaïs Theviot est autrice du livre Gouverner par les données ? (ENS Éditions).

Autour de l'ouvrage "Gouverner par les données ?"

Cet ouvrage interroge le poids et l'usage des données dans les manières de gouverner. La donnée, en ligne ou hors ligne, devient une ressource clé de la gouvernance et représente à ce titre un enjeu politique fort. Le travail sur les données a toujours existé, mais ce qui change c’est la massification de ces données – retranscrite par le terme big data –, rendue possible par le numérique. D’autant plus qu’on laisse de nombreuses traces en ligne sans forcément s’en apercevoir. De manière passive, nos données sont enregistrées. La donnée n’est plus uniquement utilisée pour quantifier la société et l’observer, comme cela était le cas avec les statistiques ou les sondages, mais aussi pour la conduire. Les algorithmes font parler les données et permettraient alors de « prédire » des comportements pour mieux les gouverner.

En savoir plus sur l'ouvrage

Publié le 26 juillet 2023