Animaux dans la ville (XIXe siècle-XXIe siècle)

Colloque | Jeudi 30 novembre et Vendredi 1er décembre 2023
Jeudi
30
Nov.
Vendredi
01
Déc.
Animaux dans la ville

Le colloque, organisé par le projet Biohumanities, se propose d’interroger la place des animaux dans l’espace urbain du XIXe siècle au XXIe siècle, les relations individuelles et collectives entre l’animal et l’humain, à l’épreuve de la ville.

La ville fait couler « le sang des bêtes » (AGULHON, 1981). En même temps, les citadins veulent s’épargner le spectacle d’animaux qui souffrent (FAURE, 1997). Maltraitances envers les chevaux, combats de coqs, attelages de chiens – les chevaux du pauvre –, mise à mort en pleine rue d’animaux de boucherie provoquent, en retour, la création de sociétés protectrices des animaux et la loi Grammont (1850). Le sort des animaux devient un des enjeux de la morale républicaine, il est inscrit en 1882 dans les programmes de l’école laïque (FEDI, 2008), des écrivains et des hommes politiques défendent la cause animale dès le XIXe siècle (Hugo, Zola, Clemenceau…). À partir de la fin du siècle, les accidents dont les animaux sont les causes ou les victimes menacent l’ordre urbain (LÓPEZ, 2015). Les chiens enragés puis, au XXe siècle, les renards urbains, deviennent des calamités (BARON, 2023).

Animaux dans la ville
Publié le 21 novembre 2023