Le voyage secret du Docteur Jivago. Le roman du roman

Ouvrage à paraître le 17 novembre dans la collection "54" des Éditions de la MSH

« Je vous invite à mon exécution » : c’est accompagné de ces mots que Boris Pasternak remit au journaliste communiste italien Sergio d’Angelo le tapuscrit de son roman Le docteur Jivago, en 1956. Poète brillant, tombé en disgrâce auprès des autorités soviétiques dans les années 1930, Pasternak ne publie plus que des traductions ; mais, dans sa maison de Peredelkino, en banlieue de Moscou, il rédige son oeuvre la plus personnelle : Le docteur Jivago.

Très vite, la parution de ce roman déchaîne une véritable tempête ; d’abord pour l’auteur lui-même, qui déclare être « prêt à tout pour que le livre sorte », au mépris des risques qu’il prend pour sa vie et celle de ses proches ; pour les partis communistes de l’Union soviétique et d’Italie, qui tentent par tous les moyens d’empêcher la publication ; enfin, pour les éditeurs étrangers, au premier rang desquels figure l’italien Giangiacomo Feltrinelli, richissime homme d’affaires et membre du Parti communiste italien, outré par la répression brutale et sanglante du soulèvement d’octobre 1956 en Hongrie. Pasternak, Feltrinelli et ses confrères – dont Jacqueline de Proyart pour Gallimard en France – se fixent alors une mission : faire paraître ce livre, coûte que coûte, dans la version originale de l’auteur russe.

Avec une rigueur inébranlable, Paolo Mancosu a exploité de nombreux fonds d’archives privés et publiques, en Europe, en Russie et aux États-Unis, afin de reconstruire la stupéfiante histoire éditoriale du Docteur Jivago à travers tous les acteurs qui ont oeuvré à sa publication. Mettant également en lumière les rôles cachés du KGB et de la CIA dans cette affaire, il permet au lecteur actuel d’entrevoir le courage dont ont fait preuve Pasternak et ses éditeurs, dans un monde régi par la guerre froide.


• Un livre plein de suspens, qui s’appuie sur la correspondance entre les différents acteurs pour retracer l’incroyable histoire de l’édition du chef d’oeuvre de Boris Pasternak.

• Des sources inédites, faisant de cet ouvrage le plus complet et le plus actuel sur ces questions.

• Une préface de Maurice Aymard, grand historien français, qui permet de replacer cet ouvrage dans le contexte de la guerre froide.

• Le témoignage unique et nécessaire du courage que nécessitait une telle entreprise éditoriale, sous le joug de l’URSS.



Paolo Mancosu est né en 1960. Après des études de premier cycle en philosophie à l'Université catholique de Milan, il obtient sa thèse de doctorat en logique mathématique à Stanford en 1989. En 1992, il devient professeur assistant au département de philosophie de l’université de Yale, puis il rejoint le département de philosophie de l’université de Californie à Berkeley, où il se trouve depuis. Depuis 2015, il est professeur de philosophie Willis S. et Marion Slusser. En outre, il a publié trois livres sur l’histoire de la publication du Docteur Jivago qui ont reçu des éloges au niveau international.

 

 

Partager
Parution

Voir aussi