Replay | Sur la trace des suspects

Livres en dialogue

À l'occasion de la parution de l'ouvrage Sur la trace des suspects. L’incorporation de la preuve et de l’indice à l’ère de la génétique (coll. Le (bien) commun), les Éditions de la Maison des sciences de l'homme ont organisé une soirée de présentation de l'ouvrage. La 8e séance des Livres en dialogue réunira la directrice de l'ouvrage Joëlle Vailly et la journaliste de France Inter, Fabienne Chauvière.

Les invitées

Joëlle Vailly est directrice de recherche au CNRS et membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux. Elle a développé une activité de recherche dans le domaine de la sociologie et de l'anthropologie politique du vivant et de la santé.

Fabienne Chauvière est journaliste, elle anime et produit depuis 2008 l'émission Les Savanturiers consacrée aux avancées scientifiques sur France Inter.

L'ouvrage

Les fichiers ADN et les techniques d’analyse génétique au service de la police et de la justice ont connu un développement spectaculaire depuis les années 1990, notamment en France. Au-delà de ce qu’en montrent les médias et les séries télévisées à succès, quelles sont les pratiques quotidiennes des professionnels confrontés à ces nouvelles techniques ? Comment sont-elles encadrées et au sein de quelles politiques s’inscrivent-elles ? Quels sont les débats et les défis qu’elles soulèvent ? Pour répondre à ces questions, une douzaine de sociologues et de juristes présentent leurs travaux, notamment à partir d’une enquête collective s’étendant sur plus de quatre années.

Cet ouvrage  est l’un des premiers livres de sciences sociales en français consacrés à ce thème. Il montre que ces évolutions se situent au cœur d’enjeux très actuels : d’une part la place de la science dans la production et l’administration de la preuve ; d’autre part les arbitrages concernant l’équilibre entre le respect des droits individuels et la sécurité des populations ; enfin les techniques récentes et les nouveaux cadres normatifs.

En somme, il met en lumière le rôle parfois controversé, mais globalement peu débattu, de l’ADN dans l’établissement des vérités judiciaires, comme miroir et ferment des évolutions contemporaines en matière de sécurité.

 

Partager
Mis à jour le
27 avril 2021
Replay

Voir aussi