Rencontres autour de l’investissement à impact

Organisé par Christian Walter, Emmanuel Picavet, Sandra Bernard Colinet

Née il y a plus de 10 ans aux États-Unis, la notion d’investissement à impact recouvre tout investissement qui recherche explicitement à la fois une rentabilité économique et la création d’un impact social et environnemental positif et mesurable. Dans la mise à jour établie en 2019 de la définition adoptée en 2014 par le comité consultatif français sur l’investissement à impact, l’investissement à impact est défini comme un investissement qui vise explicitement et de manière intentionnelle un retour social et/ou environnemental positif ainsi qu’une performance financière supérieure ou égale à zéro, et dont l’impact est mesurable par un processus continu d’évaluation. L’intentionnalité des investisseurs / financeurs se manifeste au niveau des choix d’investissements / financements mais également dans l’accompagnement des organisations à impact. La mesure de l’impact social et/ou environnemental repose sur la mise en place d’objectifs prioritaires dont le suivi permet d’accompagner les organisations à faire progresser leur impact.

En février 2020, le Haut-commissariat à l’économie sociale et solidaire, faisant le constat d’un essor global de l’investissement à impact et des besoins en financement avait confié à l’association iiLab (Impact Invest Lab), plateforme d’expérimentation et de développement de l’investissement à impact et spécialiste dans les contrats à impact social, une mission de préfiguration d’un centre français de l’investissement à impact, pour permettre une reconnaissance officielle de l’investissement à impact, clarifier ses critères d’éligibilité, et explorer les pistes concrètes qui permettraient de développer l’écosystème et de mobiliser la place financière de Paris autour de cette nouvelle approche de l’investissement. La mission a été confiée à Sandra Bernard Colinet, qui a constitué un groupe de travail de 75 membres, qui ont rendu leurs premières conclusions en juillet 2020. Ce rapport a été remis officiellement le 9 septembre 2020 à la secrétaire d’Etat à l’économie sociale, solidaire et responsable Olivia Grégoire. Certains points ont été approfondis dans un deuxième rapport.

Ces rencontres mensuelles seront conçues dans le prolongement de ces rapports et auront pour objectif de poursuivre certaines pistes indiquées dans le rapport et de creuser des problématiques favorisant une transformation de la théorie financière dans un sens écologique et durable.

 

Programme 

Les séances ont lieu sauf exception les jeudis de 17h à 19h à la FMSH, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris ou en visio-conférence sur Zoom.

 

Jeudi 4 mars 2021
Appropriation des ODD par les acteurs économiques par Henri Fraisse (association Fidarec)

Jeudi 8 avril 2021
La monétarisation et la valorisation des impacts par Julie de Bruix (Citizing consulting)

Jeudi 27 mai 2021
L’approche impact chez les économistes par Mathilde Lemoine (Groupe Edmond de Rothschild)

Jeudi 24 juin 2021
Evaluation et mesure de l’impact social par Anne-Laure Hernandez (association Improve)

Prochain événement

L’approche impact chez les économistes

27 mai 2021
Intervention de Mathilde Lemoine (Groupe Edmond de Rothschild) pour la troisième rencontre autour de l’investissement à impact organisé par Christian Walter et Emmanuel Picavet, titulaires dela Chaire Ethique et finance, et Sandra Bernard Colinet.