Jonathan Larcher

Porteur du projet Caméras politiques, lauréat de l'appel à projet 2016-2017 Arts & SHS

 

 

Cinéaste et anthropologue, formé en histoire du cinéma et en anthropologie visuelle, Jonathan Larcher a réalisé plusieurs enquêtes de terrain en Roumanie (Nord de la Munténie) où sa recherche doctorale et ses films ont porté sur la vie sociale, la musique et les pratiques vidéo au sein d'une communauté rom. Depuis 2015, il a mené plusieurs enquêtes dans la région de Bucarest, avant d'engager une recherche, dans le cadre du New Europe College, sur “Une histoire sociale des vidéos vernaculaires pendant la transition post-socialiste en Roumanie”. Bénéficiant d'une bourse posdoctorale de l'Eur ArTeC (2021), il travaille aujourd'hui avec le collectif Promedios de Comunicación Comunitaria/Chiapas Media Project (San Cristobal de Las Casas, Mexique) en vue de préserver numériquement leur archive vidéo. Il travaille sur plusieurs projets éditoriaux en histoire du cinéma : il co-édite avec Alo Paistik un livre sur la pratique du remploi d'archives filmiques par les artistes Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi (Amsterdam University Press), et il coordonne avec Nicole Brenez et Alo Paistik la traduction et l'édition des écrits du cinéaste John Gianvito (Éditions de l'Œil).

Le projet

Le projet Caméras politiques propose un dialogue entre arts et sciences humaines et sociales, plus spécialement entre cinéma et ethnographie visuelle. L’objectif en est la confrontation entre les pratiques et les engagements de chercheurs et d’artistes, à partir de films qui abordent explicitement la question du politique, mais aussi de récits de pratiques, d'observations et d'analyses de leurs réalisateurs.
Hébergé par la FMSH, le projet résulte d’une coopération avec des chercheurs de l’EHESS.

Sélection de publications

Mis à jour le
09 décembre 2021