Ateliers Vigoni

Ateliers trilatéraux Allemagne, Italie, France
Ateliers trilatéraux Villa Vigoni

Les sciences humaines et sociales s’enracinent dans diverses langues et cultures qui constituent tout autant leur objet d’étude que leur moyen d’expression. 

Afin de promouvoir de manière pérenne, au sein des SHS, l’échange entre chercheurs français, allemands et italiens, mais aussi pour favoriser  la construction de réseaux scientifiques et encourager expressément l’usage du français, de l’allemand et de l’italien en tant que langues scientifiques, la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) et la Villa Vigoni ont développé le programme « Ateliers tri-latéraux » dont l’un des principes fondamentaux est le multilinguisme. 

Chaque Atelier trilatéral consiste en une série de trois rencontres scientifiques, organisées à raison d’une rencontre par an. Toutes ont lieu à la Villa Vigoni, sur les rives du Lac de Côme. Il est possible de soumettre des projets issus de tous les domaines des sciences humaines et sociales. 

Les participants aux Ateliers forment un noyau dur de 15 chercheuses et chercheurs maximum, issus des trois pays partenaires. Ce groupe restera identique pendant toute la durée du programme. Une participation de jeunes chercheurs aux Ateliers est souhaitée. 

Aux rencontres peut s’ajouter un cercle limité de chercheurs invités qui ne seraient pas exclusivement Allemands, Français ou Italiens. Les moyens mis à disposition par les trois institutions partenaires n’incluent cependant pas la prise en charge de ces invités, à l’exception de la DFG qui permet aux coordinateurs allemands des Ateliers trilatéraux de financer également des participants venus d’autres pays, à condition que leur participation soit scientifiquement motivée. Cela ne conduira toutefois pas à une augmentation de la somme totale allouée

Chercheurs et chercheuses en début de carrière 

La participation de chercheuses et chercheurs en début de carrière est vivement souhaitée. Afin de leur faciliter la soumission d’un projet, les postdocs (jusqu'à 6 ans après la soutenance de la thèse) peuvent choisir de présenter leur candidature en bénéficiant d’un format réduit. Cette variante n’est possible que si au moins deux des trois porteurs du projet et au moins la moitié des participants se situent dans la phase postdoctorale définie plus haut. Dans ce cas, les conditions sont les suivantes : soutien pendant deux ans pour deux (au lieu de trois) rencontres et avec un groupe de 9 (minimum) à 12 (maximum) participants ; chacun des trois pays partenaires doit être représenté par au moins 2 (s’il y a plus de 9 participants, par au moins 3) personnes. 

En outre, dans ce cas, l’affiliation institutionnelle des porteurs du projet n’est exigée que pour la première année après l’acceptation du projet. Pour la deuxième année, elle doit être justifiée pendant la première année ; si cela n’est pas possible, la coordination du projet doit être transférée à un autre membre du groupe qui se situe lui-même dans la phase postdoctorale définie plus haut et qui dispose de l’affiliation institutionnelle exigée pour la deuxième année du projet. 

La variante pour deux ans au profit des postdocs sera mise en place à partir de l’appel 2021, dans un premier temps pour une durée de trois ans. 

Les langues de travail d’un Atelier trilatéral sont le français, l’allemand et l’italien. 

  • 1 appel par an 
  • 6 projets sélectionnés 
  • 54 institutions de recherche impliquées 
  • 27 000€ de financements accordés 

Appel en cours

Ateliers trilatéraux "Villa Vigoni"

Ateliers trilatéraux Allemagne, Italie, France 2024-2026
Date limite de candidature : 30 avril 2023

Les partenaires