Ve translation unavailable for sciences humaines et sociales.

Entre 1927 et 1930 à Berlin, puis de 1934 à 1940 à Paris, Walter Benjamin travaille à accumuler des matériaux pour un projet de vaste envergure : retracer, à partir de l’étude des passages parisiens, une « préhistoire du XIXe siècle ». La rédaction du texte est sans cesse différée, tandis que l’immense corpus préparatoire semble voué à croître indéfiniment, devenant une somme composite de citations que double parfois une réflexion ou une remarque énigmatique.

DATE DE MISE A JOUR : 25/05/2022

Vers des sciences sociales non-hégémoniques

Depuis une trentaine d’années, les débats à l’échelle mondiale nous montrent des sciences sociales tiraillées entre les accusations de « nordisme » et de « sudisme, entre l’unité et la fragmentation, entre le nationalisme méthodologique et le fluidisme méthodologique, entre l’hégémonie occidentale et les tentations de l’indigénisation. Pourtant, l’histoire et les enjeux de ces discussions ne sont que peu connus en France.

Fatima Ben Slimane

Fatma Ben Slimane est professeure d’histoire moderne à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis. Elle a obtenu une maitrise d’histoire et de géographie de l’École Normale Supérieure de Tunis et en 1991 une agrégation en histoire de la Faculté des Sciences de Tunis. Sa soutenance de thèse (en arabe) a porté sur  « La formation du territoire de la province de Tunis à l’époque ottomane ». Elle a collaboré aux travaux de recherche et d’encadrement au sein du Laboratoire « DIRASET études maghrébines ».

Le très prestigieux prix Gottfried-Wilhelm-Leibniz, décerné chaque année par la Deutsche Forschungsgemeinschaft à des scientifiques travaillant en Allemagne, a été attribué à Steffen Mau et Andreas Reckwitz.

Vous pouvez les lire pour la première fois en langue française dans la collection Bibliothèque allemande des Éditions Maison des sciences de l'homme.

DATE DE MISE A JOUR : 07/09/2021

"Les spécialistes des sciences sociales ont montré que la pandémie de COVID-19 n'est pas seulement une crise sanitaire. C'est aussi une crise sociale et politique. Elle doit être traitée comme un moment de rupture qui apportera des changements majeurs dans nos vies, nos sociétés et notre monde. Bien que souvent écartées par les décideurs politiques, les contributions des sciences sociales à la lutte contre la pandémie de coronavirus ont été aussi importantes et, à bien des égards, complémentaires de celles des sciences dures."

DATE DE MISE A JOUR : 06/05/2020

Laëtitia Atlani-Duault, anthropologue, directrice scientifique de la FMSH et directrice de recherche à l’IRD, a été nommée membre du conseil scientifique dédié au COVID19 et du comité analyse, recherche et expertise (CARE).

DATE DE MISE A JOUR : 17/03/2020

Dans le cadre des #ErasmusDays, la FMSH organise un débat sur la thématique suivante : Circulation des chercheurs, migrations contraintes :  quel impact sur le développement international des SHS ?

 

DATE DE MISE A JOUR : 12/10/2018