Les parutions des Éditions de la Maison des sciences de l'homme

Janvier-juillet 2021

Les Éditions de la Maison des sciences de l'homme présentent leurs ouvrages à paraître en 2021  :

 

Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts, actes du colloque de Toulouse

Les textes ici réunis rappellent et prolongent sous forme d’hommage les différents chantiers que Daniel Fabre avait ouverts dans la première partie de sa carrière et qui ont largement marqué et distingué la manière « toulousaine » de faire de l’anthropologie.

Parution juillet 2021
28 €

 

« Et les grands cris de l'Est », de Sophie Goetzmann

En dépassant ainsi les préjugés nationaux qui nourrissent les débats esthétiques au début du XXe siècle et continuent d’imprégner aujourd’hui encore l’histoire de l’art, Sophie Goetzmann nous révèle les liens inattendus qui unissent, par-delà les frontières, les avant-gardes désignées sous les termes d’orphisme et d’expressionnisme.

Collection Passages
Parution juin 2021
30 €

 

Grossophobie. Sociologie d'une discrimination invisible, de Solenne Caroff

Depuis plusieurs années, des militantes ont imposé sur la scène médiatique la question des stigmatisations et des discriminations que vivent les personnes grosses. Dans son ouvrage, Solenne Carof, sociologue, analyse les rouages de cette discrimination systémique dont les effets sur les vies sont encore largement minimisés. Elle pose une question centrale. Pourquoi tant de haine à l'égard des personnes très corpulentes ?

Collection Interventions
Parution juin 2021
12 €

Jacques Derrida, la dissémination à l'œuvre, sous la direction de Sara Guindani et Alexis Nuselovici (Nouss)

Dans son parti pris pour penser une mémoire comme dynamis, ce volume souhaite montrer comment la constellation conceptuelle et épistémologique inaugurée par Jacques Derrida a pu être efficace dans les différentes sciences humaines et sociales, autant pour en ouvrir les méthodologies que pour aider à la compréhen-sion des transformations socio-politiques contemporaines

Collection 54
Parution juin 2021
25 €

Penser la traduction, sous la direction de Franziska Humphreys

Les textes réunis dans ce recueil, issus du programme « Penser en langues – In Sprachen denken », retracent, contournent et mettent en valeur les savoirs (ou les nonsavoirs) que la traduction produit dans les va-et-vient, les croisements et les altérations qu’elle opère depuis l’original. Cette possible épistémologie de la traduction met en question la stabilité des régimes de savoir existants et leurs constructions conceptuelles.

Parution juin 2021
27 €

Une résidence de la noblesse gauloise. Le Camp de Saint-Symphorien, sous la direction d'Yves Menez

Somme spectaculaire de vingt années de recherche, l'ouvrage nous donne à voir, sur près de 10 hectares, six siècles d’une occupation continue.

Parution juin 2021
76 €

 

Racisme et jeu vidéo, Mehdi Derfoufi

Jouer aux jeux vidéo nous rend-il racistes ? Créer des jeux vidéo inclusifs suffit-il à transformer nos représentations et de décoloniser nos esprits ? Et dans quelle mesure une action sur nos représentations aboutit-elle à des transformations  sociales plus profondes ? Dans cet ouvrage, au sujet inédit en France, Mehdi Derfoufi, gamer et chercheur en études culturelles, nous plonge au coeur des polémiques qui traversent aujourd'hui le monde du jeu vidéo.

Collection Interventions
Parution mai 2021
13 €

socialismes africains Socialismes en Afrique, ouvrage collectif

Ce volume est un état de la recherche internationale sur les socialismes africains. Y sont rassemblés des articles traitant de débats théoriques autour de ce thème et de ses sources intellectuelles mais aussi d’expériences très concrètes de socialisme, tant dans les villes que dans les  campagnes : coopératives, comités de quartier, camps de rééducation...

Collection 54
Parution mai 2021
39 €

Grandeur et déclin d'un hôtel parisien. L'hôtel de Lauzun et ses propriétaires au XVIIe siècle, sous la direction de Caroline zum Kolk

Au XVIIe siècle, l’histoire de l’hôtel de Lauzun est marquée par la présence de parias qui évoluent dans un cadre somptueux. L’hôtel se démarque-t-il des constructions de son temps ? Quel rôle a joué le statut social du commanditaire et des propriétaires successifs dans sa conception et sa préservation ? De quelle manière ont-ils occupé les lieux ?

Collection 54
Parution mai 2021
23 €

Beautés arbitraires couvertureBeautés arbitraires. Essai sur l’imagination à l’époque moderne, Isabelle Tillerot

Les beautés arbitraires ont une histoire qui précède la question esthétique du beau et la dépasse. Fortes d’un je ne sais quoi qui les fonde à l’écart des systèmes théoriques, elles renversent au XVIIIe siècle la construction sociale du goût. Distinguer, du point de vue de l’histoire de l’art, ce que la notion d’arbitraire recouvre, telle est la vaste énigme dénouée dans ce livre.

Collection Passages
Parution mai 2021
30 €

 

Immanuel Wallerstein : héritages et promesses, Socio n°15

Ce numéro de Socio est consacré à Immanuel Wallerstein (1930-2019), immense figure des sciences sociales, récemment disparu. Il laisse une œuvre considérable, riche, diverse et encore en devenir. Les articles réunis dans ce numéro montrent l’actualité de son travail, qu’il s’agisse de sa critique du capitalisme globalisé ou de la reconstruction épistémologique et institutionnelle des sciences sociales sur une base non euro-centrique.
Parution avril 2021
20 €
 

Sur la trace des suspects. L'incorporation de la preuve et de l'indice à l'ère génétique, dirigé par Joëlle Vailly
Sur la trace des suspects est l’un des premiers livres de SHS en français consacrés à l'analyse ADN dans les enquêtes policières. Il montre que ses évolutions se situent au cœur d’enjeux très actuels : d’une part la place de la science dans la production et l’administration de la preuve ; d’autre part les arbitrages concernant l’équilibre entre le respect des droits individuels et la sécurité des populations ; enfin les techniques récentes et les nouveaux cadres normatifs.
Parution avril 2021
23 €
 

Fukushima, 10 ans après. Sociologie d’un désastre, Cécile Asanuma-Brice

L’ouvrage de Cécile Asanuma-Brice mêle témoignages et analyse scientifique des politiques d’administration de la catastrophe : refuge, incitation au retour, actions citoyennes, décontamination, répercussions sanitaires, communication du risque et résilience. Autant d’enjeux cruciaux pour une reconstruction en débat.

Collection Interventions
Parution mars 2021
12 €

 

 

Lieux de mémoire sonore, Des sons pour survivre, des sons pour tuer, sous la direction de Luis Velasco-Pufleau et Laëtitia Atlani-Duault

Lieux de mémoire sonore est une somme exceptionnelle sur les usages des sons et des pratiques musicales dans des situations de crise humanitaire, de guerre civile, d’exil ou de catastrophe naturelle.Ce travail conjoint entre chercheurs et musiciens présente différents contextes de violence organisée et les exemples choisis couvrent de nombreuses régions du globe

Collection Le (bien) commun
Parution mars 2021
24 €
 

Une histoire visuelle de Solidarność, Ania Szczepańska

Monographie consacrée à la représentation du mouvement social Solidarnosc survenu en Pologne au tournant des années 1980. L'auteure interroge l'idée de solidarité en analysant l'iconographie relative à cet épisode et éclaire les mythes et les figures invisibles de ce moment crucial dans la chute du communisme.

Collection 54
Parution janvier 2021
22 €

 

 

Anthropologie linguistique - le tournant sémiotique, Langage et société n°172, édité par Manon Him-Aquilli et Suzie Telep

L'objectif de ce numéro est de questionner les apports théoriques du tournant sémiotique de l'anthropologie linguistique nord-américaine en insistant sur quelques concepts élaborés par certains chercheurs de l’université de Chicago et en faisant dialoguer ces concepts avec ceux élaborés en France, en sociolinguistique et en analyse du discours.

Parution janvier 2021
16,50 €

 

Partager
Mis à jour le
07 janvier 2021
Parution

Voir aussi