Marie Schnitzler

Lauréate du Programme Atlas
Séjour du 1er août 2019 au 29 octobre 2019

Marie Schnitzler est anthropologue. Sa thèse de doctorat soutenue en 2017 à l'Université de Liège (Belgique) propose une perspective ethnographique sur la vie ordinaire des personnes handicapées dans une ville de couleur d'Afrique du Sud. Plus tard, elle a été engagée pendant un an à l'Université de Brest (France) pour explorer l'expérience du vieillissement des personnes handicapées vivant en Bretagne. Actuellement, elle est affiliée à l'Université de Liège et à l'Université de Bordeaux (France).

Le projet 

Titre : Mobilité des personnes handicapées au Cap

Mots-clés : Handicap, Afrique du Sud, configurations familiales, santé, politiques sociales, Afrique urbaine.

Sélection de publications

  • Sous presse, « What are persons with disabilities responsible for? The study of public, social and family responsibilities in the context of locomotor disability (Cape Flats, South Africa) », IN Rubbers Benjamin, Jedlowski Alessandro (eds), 2020. Regimes of responsibility in Africa: Genealogies, rationalities and conflicts. Oxford: Berghahn Books.
  • 2019, « Handicap, vieillissement et vieillesse. Revue de la littérature à partir de la France », Gérontologie et Société, n°159.
  • 2014, « Le rôle de l’entourage au sein de l’hôpital africain : une thématique négligée ? », Sciences sociales et santé, 2 (1) : 39-64. [On line: https://www.cairn.info/revue-sciences-sociales-et-sante-2014-1-page-39.htm].