Non-Lieux de l'exil : Traduire : figures du rythme, figures non traduites

Séminaire des Non-lieux de l'exil, rencontre du 7 mars 2012.

Avec André Markowicz, Béatrice Gonzales-Vangell, Arno Renken.

Langues de l’exil et exil des langues II  : André Markowicz : « Traduire : figures du rythme, figures non traduites »

Que signifie traduire le rythme ? — dans quelle mesure la perception du rythme est-elle transmissible ? quand pouvons-nous parler d’équivalence rythmique ? et que faire pour ce qui reste en dehors de toute équivalence ? — de cet en-dehors que j’appelle “figures”, pas même des présences, pas même des contours, — comment faire sentir ces existences non verbales sans lesquelles rien du texte n’a de sens, sans lesquelles le sens et l’auteur se trouvent en exil ?

Discutants : Arno Renken et Béatrice Gonzales-Vangell

Partager

Voir aussi