Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde - RIAM

L’Afrique dans le Monde, l’Afrique et le Monde, l’Afrique comme Monde

Ce réseau international, héritier du Réseau International Acteurs Emergents, RIAE, fondé en 2000, entend prolonger le programme d’échanges et de recherche consacré ces dernières années aux acteurs émergents. Il focalise son attention sur les dynamiques et les transformations locales, régionales ou globales qui affectent les pays africains, en rendant à la fois impérative et féconde la triple posture annoncée plus haut, qui place leurs relations (tensions, reflets, complémentarités, transversalités) avec le Monde (notamment avec l’Europe) et au sein du continent africain (par exemple entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne ou entre différentes aires linguistiques) au centre de gravité du programme.

Le continent est confronté aux problèmes majeurs de notre temps : accaparement des richesses minières et des terres cultivables, extrémismes religieux, changements climatiques, violences et instabilité politique, etc. et il y répond sous de multiples formes insuffisamment connues, peu étudiées et trop souvent privées de leur dimension historique. Les enjeux sociaux et politiques (voire existentiels) que les populations ont à relever sont aussi des défis épistémologiques : le plurilinguisme disciplinaire fragmentant les approches, participe de manière décisive à l’absence de maîtrise que l’on a sur ces questions. Œuvrer à l’émergence de savoirs réellement interdisciplinaires est dès lors une priorité à la fois scientifique et politique.

Un style. Carrefour de chercheurs de diverses disciplines, dispersés dans le monde, en Afrique subsaharienne (Afrique du Sud, Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Congo, Ethiopie, Gabon, Mali, Nigeria, Sénégal), au Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie), en Europe (France, Grande-Bretagne, Italie, Roumanie, Suède), en Amérique (Brésil, Canada, États-Unis) et en Asie (Chine), travaillant sur les enjeux contemporains du continent africain, réservant un accueil particulier aux jeunes chercheurs : le réseau a pour ambition de faciliter la circulation des savoirs et des recherches grâce notamment aux ressources numériques et à l’organisation de séminaires, journées d’études, tables rondes, colloques et.

Des objets. Pratiques et acteurs en émergence, réinvention du politique, migrations estudiantines, circulations des élites, narrations et expressions artistiques, imaginaires et religions, mobilisations sociales et politiques, tels sont les divers thèmes abordés par le réseau.

Un programme. ELITAF. Elites africaines formées en URSS et dans les pays de l’ancien bloc soviétique. Histoires biographies, expériences. Lancé en septembre 2011, ce programme pluriannuel a pour ambition de retracer l'histoire des relations politiques et universitaires entre les pays africains nouvellement indépendants et l'URSS/Russie ainsi que les pays d'Europe l'Est anciennement communistes, de recueillir les biographies des anciens étudiants formés dans ces pays, leur devenir professionnel et politique, ainsi que les récits de leurs séjours dans le pays de formation. Il est coordonné par Michèle Leclerc-Olive, Patrice Yengo et Monique de Saint Martin.

Equipe

Mihaï Dinu Gheorghiu, Université de Iasi, Roumanie, CSE, Paris,
Abel Kouvouama, Université de Pau et des Pays de l’Adour,
Michèle Leclerc Olive, CNRS/IRIS,
Frédérique Louveau, IRD/Université Gaston-Berger, Saint-Louis,
Boubacar Niane, Université Cheikh Anta Diop, FASTEF, Dakar,
Anne Piriou, RIAE,
Monique de Saint Martin, EHESS/IRIS,
Grazia Scarfò Ghellab, Ecole Hassania des Travaux Publics, Casablanca,
Anne-Catherine Wagner, Université Paris I, CESSP,
Patrice Yengo, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, CEAf, Paris