Mutations et défis africains (MDA)

Prenant acte de la considérable évolution des savoirs sur l’Afrique, ce projet se donne pour but de contribuer à l’analyse des mutations que vit aujourd’hui le continent, toutes aires géographiques et linguistiques incluses,  et à la réflexion scientifique que requièrent les défis qu’il a à affronter. Il comporte trois volets indissociables : recherche, formation et coopération internationale.

Le projet est structuré en quatre axes de réflexion : « L’invention d’un nouveau cosmopolitisme », « Recompositions politico-religieuses », « Environnement, conflictualités,  dynamiques économiques et politiques », « Patrimoine, création et invention de soi ».

Six Espaces Collaboratifs Originaux (ECO) font converger, tous les partenaires, autour de projets spécifiques :

1-      Couleurs : création et perception, utilisation et réception

2-      Elites africaines dans le monde

3-      Biographie/biographies

4-      Contraintes, contrôles et résistances africaines

5-      Ressources et conflictualités en Afrique : « Mines, terres, routes et rails »

6-      Se montrer, se dire et se penser

 Ces ECO donnent lieu à des ateliers réguliers et/ou colloques et écoles thématiques sur la base d’un principe général de transversalité et de circulation entre institutions et disciplines. On veille à y travailler en collaboration étroite avec les collègues africains, de même qu’à ne pas négliger les aspects de formation,  tant par l’inclusion dans le projet de plusieurs masters que par un système de bourses. Le noyau central du projet est formé par les chercheurs appartenant à dix laboratoires, instituts et réseaux :

  • Centre européen de sociologie et de science politique : CESSP (EHESS-Paris1, UMR 8209)
  • Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CHS) (CNRS-Paris1, UMR 8058)
  • Institut d’étude du développement économique et social : IEDES-UMR Développement et sociétés (Paris1-IRD, UMR 201)
  • Identité et territoire des populations (INED)
  • Institut des mondes africains : IMAF (EHESS-Paris1-IRD-EPHE-Université Aix-Marseille)
  • Pôle de recherche pour l’organisation et la diffusion de l’information géographique : PRODIG (Paris1, CNRS, IRD ; UMR 8586)
  • Réseau acteurs émergents : RIAM (FMSH)
  • Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux : IRIS (EHESS)
  • Institut national de patrimoine (INP)
  • Jeunes chercheurs en Etudes Africaines (JCEA)

Le département Afrique et Moyen-Orient de l’ENA est également étroitement associé au projet.

On ne manquera pas non plus d’associer des chercheurs d’autres institutions et laboratoires, tels par exemple les Afriques dans le monde (LAM).

Un colloque transversal ayant pour objet : « Ce que les épistémologies innovantes contemporaines doivent à l’Afrique »  clôturera le projet.