Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal

La FMSH se réjouit de la libération de Roland Marchal et demande celle de Fariba Adelkhah toujours détenue en Iran

Mise à jour le 21 mars 2020

Roland Marchal, chercheur au Ceri-Sciences Po, a été libéré le vendredi 20 mars 2020, après neuf mois et demi de détention dans la prison iranienne d'Evin. La FMSH se réjouit de sa libération et demande celle de la chercheuse Fariba Adelkhah, toujours détenue en Iran.

 


5 février 2020

La FMSH se déclare solidaire des prises de position du Centre de recherches internationales de Sciences Po (Ceri) et de Science Po, et demande la libération de Fariba Adelkhah et Roland Marchal, chercheurs au Ceri.

Arrêtés en Iran en juin 2019, Fariba Adelkhah, anthropologue spécialiste de l’Iran, et Roland Marchal, politiste travaillant sur la Corne de l’Afrique, sont depuis lors incarcérés dans la prison d’Evin, au nord de Téhéran. Fariba Adelkhah a entamé fin décembre 2019 une grève de la faim illimitée pour dénoncer leur situation et celle des chercheurs et chercheuses injustement détenus dans la région.

La FMSH demande leur libération immédiate et, dans cette attente, invite les universités françaises et européennes à suspendre immédiatement toute coopération scientifique et culturelle avec l’Iran autre que l’accueil d’étudiants iraniens.

La FMSH appelle les universitaires partout dans le monde à exprimer leur solidarité avec Fariba Adelkhah et Roland Marchal et avec tous les prisonniers scientifiques détenus en Iran.

 

En savoir +

 

Partager
Communiqué

Voir aussi