Observatoire international de la sortie de la violence

Signature d'une convention-cadre entre le CNMH (Bogota) et la FMSH

Le 25 juin 2015, à Bogotá, en présence du premier ministre Manuel Valls qu’il accompagnait dans son voyage officiel en Colombie, Michel Wieviorka, pour la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), a signé avec Gonzalo Sanchez, pour le Centre national de la Mémoire Historique (CNMH), une importante convention-cadre. Cet accord constitue la première alliance d’un Observatoire international de la sortie de la violence lui-même situé au cœur de la Plate-forme Violence et sortie de la violence de la FMSH, qui met simultanément en place un Observatoire des radicalisations.

De tragiques évènements, partout dans le monde, comme en France, nous le rappellent : nous avons besoin de politiques publiques capables de faire face aux urgences qu’imposent la menace et la réalité de la violence quand elle surgit, mais aussi de les affronter sur le moyen et le long terme dans leur épaisseur sociale, culturelle, économique, religieuse ou politique. De telles politiques ont besoin de pouvoir s’adosser sur des connaissances sérieuses et bien documentées. Avec cette convention, la FMSH témoigne de son engagement scientifique pour affronter la violence et penser la sortie de la violence au meilleur niveau, international, et pluridisciplinaire.

El CNMH y @FondationMSH se unen para crear Observatorio Internacional de salida de la Violencia. http://t.co/r9dyrWeyor @France_Colombia

— Centro Memoria H. (@CentroMemoriaH) 24 Juin 2015

Visita de @ManuelValls será el primer paso para la creación del Observatorio Internacional de salida de la Violencia. http://t.co/r9dyrWeyor

— Centro Memoria H. (@CentroMemoriaH) 24 Juin 2015

.@CentroMemoriaH & @FondationMSH créent Observatoire international de la sortie de la violence http://t.co/l2mev9zGjn pic.twitter.com/k49kmoVWKh

— Fondation MSH (@FondationMSH) 29 Juin 2015

Partager