SOCIO 2 « Révolutions, contestations, indignations »

La Fondation Maison des sciences de l’homme achève 2013, année de son cinquantième anniversaire, avec la parution du deuxième opus de Socio, sa nouvelle revue créée par Michel Wieviorka. Socio, dans sa première livraison, présentait son projet et invitait ses lecteurs à « Penser global ». Avec ce deuxième numéro, la revue récidive dans cette invitation en envisageant des enjeux historiques et sociologiques décisifs, à commencer par ceux que synthétise le titre du dossier « Révolutions, contestations, indignations ».

Contrairement à une idée longtemps reçue, les sociétés arabes et/ou musulmanes ne sont pas condamnées à l’immobilisme ou à l’autoritarisme de régimes corrompus, ni exclues pour toujours de la démocratie, même si le
« printemps arabe » a pu dans certains cas aboutir (provisoirement ?) à l’islamisme sectaire et dogmatique, sinon radical, à la violence ou à la guerre civile. C’est pourquoi Socio s’est intéressé aux mobilisations qui, après la
« révolution verte » en Iran, en 2009, puis la « révolution du Jasmin » en Tunisie, se sont étendues à tout le vaste espace du Maghreb et du Moyen-Orient.

Socio est structurée autour de rubriques, dont la plupart avaient pu être inaugurées dès le premier numéro, à commencer par « Varia » et « L’état de la question », consacré cette fois-ci à la démographie et à la population, avec deux textes majeurs qui nous indiquent ce que compter veut dire.
Ce numéro 2 de Socio inclut aussi de nouvelles rubriques. Ainsi, il est accordé un « droit de suite » à un collectif d’auteurs qui a souhaité réagir à l’article de Thibault Martin sur la recherche en milieu autochtone. Et une rubrique « Chantiers » est inauguré, dans laquelle peuvent être présentés un travail en cours ou une réflexion inachevée qui paraissent mériter publication.

> En vente dès le 16 décembre en librairie
376 pages - Prix de vente public TTC : 26 € - ISBN 978-2-7351-1624-9
Blog de la revue : http//socio.hypothese.org/
Site de l’éditeur : http//www.editions-msh.fr/
Éditions de la Maison des sciences de l’homme - 190, av. de France 75013 Paris

SOMMAIRE

RÉVOLUTIONS, CONTESTATIONS, INDIGNATIONS

Éditorial, Michel Wieviorka

LE DOSSIER
Révolutions, contestations, indignations, Pénélope Larzillière, Boris Petric, Michel Wieviorka
Le printemps arabe et le mythe de la nécessaire sécularisation, Olivier Roy
De la révolution à la mondialisation. Changement de paradigme en Amérique latine, Yvon Le Bot
La résonance des « mouvements de 2011 » : connexions, émotions, valeurs, Geoffrey Pleyers et Marlies Glasius
Contested meanings in the Egyptian revolution, Sarah Anne Rennick
Cycle révolutionnaire et histoire globale, Matthias Middell
Incertitude du temps révolutionnaire, Sophie Wahnich

LE DÉBAT
L’unité des grandes contestations contemporaines Manuel Castells,
Farhad Khosrokhavar, Alain Touraine, animé par Michel Wieviorka

L’ENTRETIEN
Cuba, cinéma et révolution. Entretien conduit par Xavier d’Arthuis d’Alfredo Guevara

CHANTIERS
Hugo Chávez : de l’aura du progressisme à la dérive autoritaire,
Paula Vasquez Lezama
Soulèvements contemporains et mobilisations visuelles, Alain Bertho

L’ÉTAT DE LA QUESTION
Compter les humains
Le recensement : miroir ou prescripteur ? La force performative des catégorisations ethniques dans la vague de recensements des années 2010, Elena Filippova et France Guérin-Pace
Les trois démographies, Hervé Le Bras

VARIA
La pensée politique au Japon. Pourquoi l’histoire du Japon de la période Tokugawa et du début de l’ère Meiji est-elle si intéressante ? Hiroshi Watanabe
Qu’est-ce que la précarité ? Régis Pierret

DROIT DE SUITE
Unspeakable things: Indigenous research and social science, Elaine Coburn, Makere Harawira-Stewart, Aileen Moreton-Robinson et George Sefa Dei

RÉSUMÉS/ABSTRACTS

BIOGRAPHIES DES AUTEURS

 

Partager
Communiqué