04 février 2020

Une histoire de la Nouvelle-France : Français et Amérindiens au XVIe siècle

Présentation d'ouvrage | Mardi 4 février

Soirée de présentation de l'ouvrage de Laurier Turgeon, lauréat du programme DEA de la FMSH en 2019, Une histoire de la Nouvelle-France : Français et Amérindiens au XVIème siècle.

Animateur :
| Philippe Joutard, Professeur émérite de l’Université Aix-Marseille et Recteur honoraire d’académie.

Commentateurs :
| Thierry Bonnot, Chargé de recherche au CNRS, Institut de recherches interdisciplinaires sur les enjeux sociaux (IRIS), Paris
| Myriam Marrache-Gouraud, Maîtresse de conférences HDR en Littérature du XVIe siècle, Université de Bretagne Occidentale - Laboratoire HCTI (EA 4249)
| André Delpuech, Conservateur général du patrimoine, Directeur du Musée de l’Homme, Paris

Détails

Rencontre

Mardi 4 février 2020 | 18h

Forum de la FMSH
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Inscription

Ajouter à mon agenda

 

 

Laurier Turgeon présentera son dernier livre qui envisage l’histoire du monde atlantique comme un lieu de contacts et d'échanges entre Européens et Amérindiens plutôt que comme un monde qui s'étend depuis un lieu central, l’Europe. L’étude des Français et des Amérindiens en Amérique du Nord au XVIe siècle, jusqu’ici peu et mal connue, dévoile les origines de cette histoire croisée et connectée, voire interconnectée, en raison de la primauté et de l’importance de l’activité française dans cette partie du monde et de sa forte empreinte sur les sociétés amérindiennes et européennes.  L’auteur met l’accent sur l’étude de l’objet matériel parce que c’est souvent par lui que la communication et l’échange interculturel se concrétisent. Bien avant de pratiquer l'échange linguistique, Français et Amérindiens ont échangé des objets. Le recours à la culture matérielle semble d'autant plus justifié dans le cadre de cette étude que les Amérindiens, sans écriture, n'ont laissé aucun texte écrit de leur expérience des contacts. L’objet matériel offre la possibilité d’un témoignage direct de leur expérience. L’étude porte sur les usages français de deux objets d'origine américaine (la morue et les peaux de castor) et les appropriations amérindiennes de deux objets d'origine française (les chaudrons de cuivre et les perles de coquillage et de verre). L’analyse repose sur un vaste ensemble de sources--imprimées, manuscrites, iconographiques et archéologiques—largement inédites pour documenter cette histoire des objets qui éclairent d’un jour nouveau le XVIe siècle canadien.

 

Laurier Turgeon est professeur d’histoire et d’ethnologie à l’Université Laval à Québec. Membre de l’Académie des arts, lettres et sciences humaines de la Société royale du Canada, il détient une Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique et a été titulaire en 2006-2007 de la William Lyon Mackenzie King Chair for Canadian Studies à l’Université Harvard. Pour terminer cet ouvrage, il a bénéficié d’une poste de directeur d’études associé (DEA) en 2018/2019 à la FMSH.

Partager
Rencontre

Voir aussi