Attribution du Prix Louis Dumont 2017

Parenté et transmission culturelle. Wumu : une communauté villageoise naxi au sein de la société chinoise contemporaine. Emmanuelle Laurent

Le Prix Louis Dumont / Fonds d'aide à la recherche en anthropologie sociale pour l'année 2017 a été attribué par le Jury et la Fondation Maison des sciences de l'homme à Emmanuelle Laurent, doctorante à l'INALCO, pour son projet de recherche de terrain : "Parenté et transmission culturelle. Wumu : une communauté villageoise naxi au sein de la société chinoise contemporaine".

Le projet s'inscrit dans une réflexion générale sur la parenté, à travers l'étude ethnographique d'un village naxi. La mission se déroulera pendant neuf mois dans le village de Wumu, dans le Nord- Ouest du Yunnan. Elle permettra de poursuivre les enquêtes commencées en 2016. Cette population patrilinéaire, autrefois matrilinéaire, pratique de préférence le mariage patrilatéral entre cousins croisés. Par une ethnographie des systèmes de lignages – qu'il soient associés à des fonctions rituelles ou sociales – le projet cherche à questionner, à partir d'un travail de terrain minutieux, la parenté naxi encore trop souvent réduite à des généralités (notamment à celles du système matrilinéaire des Na). En confrontant les structures de parenté de Wumu aux théories existantes et en mettant en avant le jeu local des rapports minoritaires/ majoritaires entre les Han et les Naxi, je pourrai mettre au jour une perspective contemporaine de l'organisation de la parenté chez les Naxi.

Plus d'information sur Emmanuelle Laurent.

Photo : Les volutes de fumée des chel shul (petits tas de branchages de pin et d'azalées enflammés) éliminent les impuretés dans le village naxi au matin du Sacrifice au Ciel. © Emmanuelle Laurent (CNRS-LACITO, 12 février 2016). Lieu : Asie, province du Yunnan, Baoshan, Wumu – Langue : naxi.

 

 

 

 

 

Partager
Récompense