Les nouvelles ont 40 ans !

Parution du 157-158 volume des Nouvelles de l'Archéologie

1979-2019. À l'occasion des 40 ans des Nouvelles de l’archéologie, ce numéro double revient sur les évolutions de la recherche en archéologie comme sur celles de la revue.

De nombreux auteurs des premières heures ont été invités à commenter des articles signés il y a quarante, trente ou vingt ans, tandis que de plus jeunes chercheurs donnent leur point de vue sur l’état de leur discipline dans l’institution dans laquelle ils exercent. Entre politique générale de la recherche, évolution des théories, des méthodes et des outils, formation à l’archéologie, diffusion des résultats et liens entre archéologie et histoire ou archéologie et société, vingt-cinq contributions reviennent sur les mouvements qui ont marqué cette discipline depuis quarante ans.
En retraçant l’histoire d’un périodique dont le rôle politique fut essentiel pour une communauté en voie de professionnalisation, et dont le rôle scientifique ne s’est jamais démenti, ce numéro relate la mutation qu’a connue la pratique de l’archéologie, abordant avec la même rigueur ses difficultés comme ses avancées.
La revue, au double titre de témoin et de source, est partie intégrante de l’histoire de cette archéologie plurielle souhaitée par Joseph Déchelette (1862-1914) dès l’orée du xxe siècle.

Numéro anniversaire publié sous la direction d’Aline Averbouh et de Claudine Karlin, avec la collaboration d’Armelle Bonis.

Avec les contributions de Anne Augereau, Jean-Jacques Bahain, Claire Besson, Olivier Blin, Frank Braemer, Olivier Buchsenschutz, Dorothée Chaoui-Derieux, Bernard Clist, Anick Coudart, Véronique Darras, Jean-Paul Demoule, Bruno Desachy, Henri Duday, Alain Gallay, François Giligny, Ricardo González Villaescusa, Katherine Gruel, Pierre Gouletquer, Xavier Gutherz, Edouard Jacquot, Victorine Mataouchek, Pierre-Yves Manguin, Bruno Maureille, Norbert Mercier, Sophie Méry, Amélie Méthivier, Cécile Michel, Virginie Motte, Anne Nissen, Laurent Olivier, Sébastien Plutniak, Haris Procopiou, Clotilde Proust, Alain Schnapp, Hélène Valladas, Jonhattan Vidal et Jean-Denis Vigne.

L’évolution du contexte socio-politique des périodes moderne et contemporaine a eu des conséquences indiscutables en termes de perception de l’estran. Cet espace est alors davantage placé au cœur des enjeux de pouvoir, en tant que frontière. Le trait de côte est alors perçu comme une barrière entre deux mondes, une limite entre le domaine terrestre et le domaine maritime, ce qu’il n’a pourtant jamais été dans le vécu des populations riveraines.

La pratique de l’archéologie sur estran offre des spécificités propres, et mérite qu’une discussion méthodologique lui soit consacrée : des conditions d’intervention particulières, voire extrêmes (sur les plans technique et administratif), un caractère d’urgence liée aux processus d’érosion littorale, des gisements qui produisent une documentation originale et riche, proche de celle des « milieux humides » en eau douce, et la possibilité de mettre en œuvre des méthodes originales et les outils de l’analyse spatiale sur de vastes surfaces.

Dans cet état d’esprit, ce volume tente de balayer, sous la forme de contributions volontairement brèves, les problématiques variées et les questions actuelles posées par la gestion et les méthodes d’intervention sur les estrans de la façade Atlantique-Manche-Mer du Nord, caractérisés par un important marnage où le jeu des marées assure quotidiennement un renouvellement des ressources biologiques dans un paysage à la géographie changeante.

Sortie en librairie le 12 décembre 2019

Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

Support Livre broché - 24,00 €
Nb de pages 160 p.

ISBN-10 2-7351-2551-3
ISBN-13  978-2-7351-2551-7
GTIN13 (EAN13)  9782735125517

 

 


Sommaire

Éditorial

Les nouvelles de l'archéologie ont quarante ans

Politique de l'archéologie

Anick Coudart et Jean-Paul Demoule
Les nouvelles de l’archéologie, la théorie et l’action : la crise de la quarantaine n’est pas inéluctable !

Bruno Maureille et Cécile Michel
L’archéologie et le Cnrs. Événements et réflexions sur les 40 dernières années

Frank Braemer, Véronique Darras, Sophie Méry, Xavier Gutherz et Pierre-Yves Manguin
L’archéologie française à l’étranger : 40 ans d’informations et d’échanges dans Les nouvelles de l’archéologie. Enjeux actuels

Édouard Jacquot, Virginie Motte et Jonhattan Vidal
L’écosystème de l’archéologie française mis en place à l’île de La Réunion. L’expérience du dernier-né des services régionaux de l’archéologie (2010-2019)

Anne Augereau
L’archéologie préventive hier, aujourd’hui… Demain ?

Olivier Buchsenschutz
Quelle place pour l’archéologie, en particulier métropolitaine, au xxie siècle ?

Formation

Anne Nissen et Haris Procopiou
Former les futurs archéologues

Amélie Méthivier et Clotilde Proust
Conservation-restauration et archéologie : chemins croisés

Jean-Denis Vigne
L’archéologie et son enseignement au Muséum national d’histoire naturelle

Pierre Gouletquer
L’enfant, le Smartphone et le préhistorien. De l’archéologie de l’objet à l’objet de l’archéologie

Diffusion

Katherine Gruel
Les revues archéologiques en France, 30 ans après

Bernard Clist
L’archéologie sur Internet 20 ans après l’esquisse présentée dans Les nouvelles de l’archéologie

Théories & méthodes

Sébastien Plutniak
Les vertus des études des sciences : retour sur une réception française du postmodernisme en archéologie

Alain Gallay
Regard prospectif sur l’ethnoarchéologie francophone

Henri Duday
Quelques réflexions sur trente années d’évolution méthodologique en France

Jean-Jacques Bahain, Norbert Mercier et Hélène Valladas
Datation des sites préhistoriques : quoi de neuf depuis les années 1980 ?

François Giligny et Bruno Desachy
Informatique et archéologie en France : les années 1980           

Archéologie & histoire

Ricardo González Villaescusa
L’évolution des disciplines géohistoriques. Des cadastres aux paysages et à l’archéogéographie

Olivier Blin
Retour vers le passé : à propos d’un article paru en 1988 dans Les nouvelles de l’archéologie. Pluridisciplinarité, interdisciplinarité et profondeur de temps

Victorine Mataouchek
Archéologie préventive sur le bâti et Monuments historiques. Une collaboration qui devrait être exemplaire

Archéologie & société

Alain Schnapp
Les ruines sont-elles nécessaires ? Réflexion sur l’utilité du regard archéologique

Pierre Gouletquer
De la préhistoire naïve à la naïveté de la préhistoire

Laurent Olivier
Retour vers le Futur. L’archéologie française, la vieille Europe et l’extrême droite

Claire Besson et Dorothée Chaoui-Derieux
Un regard illustré sur l’aventure de la fouille dite « du Grand Louvre »


En savoir +

Partager
Parution

Voir aussi