Les nouvelles promesses techniques

Le n° 12 de la revue Socio

En ce début de XXIe siècle, l'espace public et médiatique foisonne de discours et de prophéties sur l'innovation technique qui promettent un monde meilleur sinon le « meilleur des mondes », dans un écho lointain à cette l’idéologie du progrès qui triomphait sous les « Trente Glorieuses » et que l'on croyait à jamais ensevelies sous l'avalanche des critiques du dernier quart du XXe siècle. La liste s'allonge tous les jours depuis les multiples perfectionnements de la microinformatique, désormais intimement associée à Internet et à la communication multisupport, jusqu'à l'intelligence artificielle et la robotique, en passant par la géoingénierie, chimie verte, les applications des neurosciences, des technologies satellites, de la thérapie génique ou la biologie de synthèse. Malgré leur diversité de forme et d’ambition, par leur seule répétition amplifiée par le « buzz » médiatique et la dramaturgie des « démos », ces promesses instillent quotidiennement l’évidence de l'avènement de futurs technicisés, présentés à la fois comme inévitables et désirables. Ces promesses en cascade attestent d’une nouvelle accélération du développement technique qui affecte toute la vie sociale, dans une nouvelle phase de son histoire où les différents champs scientifiques se combinent en abolissant les frontières disciplinaires. Elles révèlent également la force d’un conditionnement culturel qui nous conduit à croire, en abdiquant souvent tout esprit critique, au miracle technologique toujours recommencé. Si bien que, dans cette effervescence techno-futuriste, l’on finit par les prendre « pour argent comptant », y compris lorsque le développement des innovations annoncées est embryonnaire ou hypothétique.

Le propos de ce dossier de Socio est d’interroger les fondements et les logiques de dissémination de ce mot d’ordre technicien, à partir d’études de cas et de cadrages théoriques, et de mettre ainsi au jour les enjeux politiques de leur régulation dans la société.

En librairie et sur le comptoir des presses universitaires à partir du 25 avril

Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

Support Livre broché
Nb de pages 288 p.

ISBN-10 2-7351-2480-0
ISBN-13 978-2-7351-2480-0
GTIN13 (EAN13) 9782735124800

 

 


Sommaire

Michel Wieviorka, « Éditorial ».

Dossier : Les nouvelles promesses techniques

Daniel Compagnon et Arnaud Saint-Martin, « La technique : promesse, mirage et fatalité » ;

Régis Briday, « Le discours de la promesse chez les promoteurs de l'ingénierie climatique » ;

Gaëtan Flocco et Mélanie Guyonvarch, « À quoi rêve la biologie de synthèse ? Légitimations et critiques de l' « amélioration du vivant » » ;

Tristan Fournier et Olivier Lepiller, « Se nourrir de promesses. Enjeux et critiques de l'introduction de deux innovations dans le domaine alimentaire : test nutri-génétique et viande in vitro » ;

Annie Jacq, « Transgène et la thérapie génique : transmuter les promesses techniques en or ? » ;

Quentin Hardy et Pierre de Jouvancourt, « Y a-t-il un « danger écologique » ? Disqualifier l'écologie et réhabiliter le progrès par l’innovation dans le champ médiatique français (2005-2017) » ; 

Jérôme Lamy, « Surveiller et prévenir : tremblements de terre et promesses satellitaires » ;

Claude Rosental, « Formuler des promesses technologiques à l’aide de démos ».

Varia

Dominique Boullier [à confirmer] « Pratiques du Machine Learning et modèles du social ».

Entretien

Entretien exclusif avec Joan Scott

Mené par Pénélope Larzillière et Michel Wieviorka

Partager
Parution