08 novembre 2018

De l’Indus à la Somme : les Indiens de l’armée britannique sur le sol français entre 1914 et 1918

Un novembre de guerre et paix | Jeudi 8 novembre 2018

La fin de la Grande Guerre, plutôt que sa victoire, est au centre des derniers événements officiels qui commémorent, depuis 2014, son centenaire. La fin du conflit si meurtrier, avec ses quelque 9 millions de morts et de disparus, amène les États à repenser leur régime politique sous un mode plus démocratique.

Les Éditions de la MSH et le groupe de recherche sur la culture de Weimar s’inscrivent pleinement dans cette perspective et proposent deux événements : 

  • 8 novembre 2018 : De l’Indus à la Somme : les Indiens de l’armée britannique sur le sol français entre 1914 et 1918. Cette rencontre nous transporte ainsi sur le sol français défendu par des soldats (fantassins et cavaliers) indiens de l’armée britannique entre 1914 et 1918.
  • 15 novembre : De la guerre à la paix. Espoirs démocratiques dans une Allemagne vaincue, 1916-1923. Cette soirée est centrée sur l’Allemagne, sur la paix, sur les mouvements et expériences démocratiques révolutionnaires qui ont jalonné la naissance de la république de Weimar. Au cours de cette soirée des textes pacifistes et féministes seront lus par un comédien.

Pour accompagner ces deux soirées, la Bibliothèque Laboratoire de la FMSH a élaboré, à destination du public, une bibliographie dédiée aux thématiques abordées : les colonisés enrôlés dans les armées des belligérants, avec une attention portée sur les soldats indiens de l’Empire britannique ; et, une fois la paix arrachée, les mouvements pacifistes, féministes et révolutionnaires en Allemagne. La diffusion à tous de cet outil de recherche sera disponible sur le portail internet de la Bibliothèque de la FMSH sous l’intitulé Collection rubrique «présentoirs et bibliographie »

 

Soirée du 8 novembre :
De l’Indus à la Somme : les Indiens de l’armée britannique sur le sol français entre 1914 et 1918

La Grande Guerre a mobilisé les hommes bien au delà de ceux vivant sur les sols nationaux des belligérants. Les sujets des empires coloniaux entrés en guerre ont en grand nombre débarqué sur ces sols pour y mener de rudes combats. Tel a été le sort des 180 000 Indiens de l’armée coloniale britannique qui ont, pour la moitié d’entre eux, combattu en France et en Belgique entre septembre 1914 et mars 1918. Indiens musulmans, hindous ou Sikh puis au fil du temps et des besoins en hommes des tribaux découvrent, une terre jusque-là impensable (on n’y parle pas l’anglais !) et peuplés d’hommes aux mœurs étonnantes (absence de farine ata, présence intempestive de chiens et cochons, etc.). Des soldats mobilisés à l’arrière front racontent à leurs familles des fragments insolites de leur quotidien. En s’appuyant sur différentes sources au nombre desquelles figurent en bonne place la correspondance des soldats, autorisée par la censure militaire, c’est à une histoire au plus près des Indiens de l’armée britannique sur le sol français en temps de guerre que nous convie l’auteur.

Avec : 

 

Détails

Un novembre de guerre et paix

Jeudi 8 novembre
18h30 à 20h

Forum de la Bibliothèque Laboratoire (1er étage)
FMSH | 54 boulevard Raspail, 75006 Paris

Ajouter à mon agenda

Partager
Rencontre