La transformation numérique de la Chine

Pourquoi l'intelligence artificielle est-elle devenue une priorité de la recherche et du développement chinois ?

Working paper de Guilhem Fabre

Les politiques d’innovation chinoises ont été surtout fondées sur des applications de technologies existantes stimulées par la taille du marché et par des mesures protectionnistes qui ont créé des oligopoles très profitables. La montée de l’internet et du commerce en ligne est liée à la généralisation de l’usage des Smartphones. Le développement rapide de la puissance de calcul des ordinateurs et l’accumulation de données par les trois firmes du BAT (Baidu Alibaba Tencent) a ouvert la voie à la montée de l’intelligence artificielle, qui est considérée comme la prochaine frontière de la productivité dans des secteurs variés (transport, santé, industrie, énergie), comme un outil efficace de surveillance et de gouvernance de l’Etat-Parti, et comme un technologie duale qui peut déterminer la suprémacie géopolitique. Le mélange de coopération et de compétition avec les Etats-Unis est particulièrement marqué dans le domaine de l’intelligence artificielle, où la Chine tente de rattraper l’avance des USA en termes de talents et dans la technologie des semi-conducteurs, décisive en matière de « machine Learning ».

L'auteur

Guilhem Fabre est sinologue et socio-économiste, professeur aux département d’études chinoises de l’université Paul Valéry-Montpellier 3, et co-responsable du séminaire sur les BRICs et l’avenir de l’économie mondiale à la FMSH/EHESS. (www.brics.hypotheses.org) ; https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/504/

Le texte

Ce texte a été écrit dans le cadre du séminaire BRICs, FMSH / CRBC.

Citer ce document : 

Guilhem Fabre, China's digital transformation. Why is artificial intelligence a priority for chinese R&D?, FMSH-WP-2018-136, juin 2018.

Pour télécharger ce document sur HALSHS

Partager
Parution