Smart city : "Fiction" et innovation stratégique

Quaderni, n° 96

Ouvrage édité par Cynthia Ghorra-Gobin paru le 15 mai 2018 dans la revue Quaderni.

Ce dossier de Quaderni propose de croiser différentes approches de sciences humaines et sociales sur la ville intelligente. Il a pour objectif de questionner le slogan 'smart city' utilisé non seulement par des ingénieurs des techniques numériques mais aussi par des responsables politiques, des professionnels de l'aménagement urbain et des chercheurs. Il tente de répondre à la question : « la smart city » relève-t-elle d’une « fiction » (e-democracy au-delà de e-government) au service d’une innovation technique – qui tout compte fait se limite à l’optimisation de services urbains (grâce aux capteurs, aux objets connectés et à Internet) – proposée par des entreprises privées ou faut-il plutôt l’interpréter comme une innovation majeure autorisant une gestion stratégique de la ville en cours de recomposition spatiale, sociale et économique sous l’effet conjugué de la mondialisation et de la révolution numérique ?

Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

Livre broché 16 €
Nb de pages : 114

ISBN-10 2-7351-2420-7
ISBN-13 978-2-7351-2420-6
GTIN13 (EAN13) 9782735124206

Acheter le livre via le Comptoir des presses universitaires

 


Sommaire

Dossier

Cynthia Ghorra-Gobin, « Smart city : « fiction » et innovation stratégique » ;

Jean-Marc Offner, « La smart city pour voir et concevoir autrement la ville contemporaine » ;

Emmanuel Eveno, « La Ville intelligente : au cœur de nombreuses controverses » ;

Stève Bernardin, « De l'audace technique à la confrontation politique ? Quelques hypothèses de retour de la Silicon Valley » ;

Kevin Brookes, « Grenoble et la "Smart city". Entretien avec Éric Piolle, maire de Grenoble » ;

Marc Chopplet, « Smart City : quelle intelligence pour quelle action ? Les concepts de John Dewey, scalpels de la ville intelligente ».

Politique

Patrick Troude-Chastenet, « Fake news et post-vérité. De l'extension de la propagande au Royaume-Uni, aux États-Unis et en France » ;

Baptiste Rappin, « Algorithme, managment, crise : le triptyque cybernétique du gouvernement de l'exception permanente ».

Partager
Parution