Inventaire après déchets

Parution du 151e volume des Nouvelles de l'Archéologie

S'il est une discipline scientifique réputée porter une attention soutenue aux déchets et aux contextes détritiques, et notamment à ceux des sociétés passées, c’est bien l’archéologie. De source d’information primaire : que produit l’homme, de quelle manière, que consomme-t-il, les déchets sont devenus l’objet de nouveaux questionnements : que jette l’homme, où, comment et pourquoi ? L’archéologue étant amené à opérer un tri sur le terrain et après étude, il crée ainsi un nouveau type de déchet, archéologique.

L’objectif de ce dossier des Nouvelles de l’archéologie est de réfléchir, en tant que professionnels et selon un point de vue méthodologique, à la gestion de ces déchets par nos prédécesseurs ; et d’analyser la responsabilité que nous endossons, en tant que producteurs de « nouveaux déchets », vis-à-vis de nos contemporains et de nos successeurs.

Quelle est la spécificité du regard de notre discipline sur le rebut et sur son lieu de stockage, tant dans la rédaction d’un cahier des charges scientifique que sur le terrain ? Habituée à traiter ceux des autres, l’archéologie en tant que productrice de déchets doit désormais proposer des solutions pour les gérer.

Parution le 12 juin 2018

Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris

Support Livre broché
Nb de pages 62 p.

ISBN-10 2-7351-2425-8
ISBN-13  978-2-7351-2425-1
GTIN13 (EAN13)  9782735124251


Sommaire

Claire Besson et Dorothée Chaoui-Derieux, « # déchets » ;             

Olivier Bauchet,  « Les déchets dans la toponymie : état de la question » ;

Sally Secardin, « Apports des études planimétriques dans la reconnaissance topographique des lieux de déchets : le cas des voiries parisiennes du XIIIe au XVIIIe siècle » ;

Bénédicte Guillot, « La gestion des déchets à Rouen au XVIe siècle. Premiers résultats de la fouille préventive de deux heurts ou décharges publiques » ;

Yves Roumegoux, « Des rivages de faïence (Nevers, Nièvre)» ;

Dorothée Chaoui-Derieux, « Boues et gadoues à la pelle » ;

Virginie Serna, « Les cimetières de bateaux : de l'épave au déchet » ;

Séverine Hurard, « Faiblesse ou absence de déchets sur les sites médiévaux et modernes : recyclage, récupération ou les signes d'une structuration forte des réseaux d'échange et de redistribution » ;

Isabelle Rodet-Belarbi et Jean-François Goret, « Les déchets d’os et de bois de cerf, de l’utilisation de la matière première dans l’artisanat à son réemploi » ;

Nicole Rodrigues, « Pédagogie et  création  une  nouvelle vie pour les déchets archéologiques » ;

Claire Besson, « Rien ne se perd, rien ne se crée : l’archéologie, l’artiste et le déchet » ;

Anne-Marie Clappier et Carine Marande, « Les silex de Vassieux-en-Vercors, de l'atelier de taille à l'enfouissement » ;

Dorothée Chaoui-Derieux, « L’archéologue, un nouveau M. Propre » ;

Roman Abersold, « L’archéologie de l’avenir ».

En savoir +


Dorothée Chaoui-Derieux et Claire Besson sont les coordinatrices scientifiques de ce numéro.

Ancienne conservateur du patrimoine au service régional de l'archéologie d'Aquitaine du Centre puis d'Île-de-France, spécialiste de la période antique, Claire Besson est aujourd’hui responsable territorial des dossiers d'archéologie pour le département du Val-d'Oise. Elle est également membre permanent de l'UMR 7041 ArScAn, dans l'équipe GAMA (Gaule et Monde antique) et membre du comité de rédaction des Nouvelles de l'archéologie et de la Revue archéologique d'Île-de-France.

Ancienne conservateur du patrimoine au Centre national d'archéologie urbaine, Dorothée Chaoui-Derieux officie aujourd’hui à la DRAC Ile-de-France / service régional de l'archéologie en charge du suivi scientifique et administratif des dossiers d'archéologie préventive et programmée sur Paris. Elle est aussi membre permanente associée de l'UMR 7041 ArScAn, membre du comité scientifique de la collection Atlas historiques des villes de France, et du comité de rédaction de la Revue archéologique d'Île-de-France.

Partager
Parution