07 juin 2018

Dans le sillage de Jean Rouch

Projections - Jeudi 7 juin

En 1983, Rina Sherman, alors jeune musicienne, découvre l'oeuvre de Jean Rouch. Sa vie prend un tournant, elle le sait et quittera très vite l'Afrique du Sud, sa terre natale, pour aller à la rencontre de celui qui deviendra un maître, un compagnon de recherche, un ami.

Devenue à son tour ethnographe-cinéaste en Afrique - Angola et Namibie - au contact des communautés Ovahimba, elle rentre en France, le jour du décès, au Niger, de son mentor. La rencontre avec Jean Rouch, si décisive pour le jeune femme, l'a aussi été pour d'autres, amis, cinéastes et éthnologues. Elle est au coeur de cette publication des éditions de la MSH qui regroupe leurs témoignages, expériences et réflexions Dans le sillage de Jean Rouch.

Rares auront été les livres dédiés à Jean Rouch pour le centenaire de sa naissance (2017) ; rares aussi ceux qui témoignent de la portée de sa réflexion sur le 'tout' des sociétés d'Afrique de l'Ouest qu'il a si longuement connues; et en premier lieu la société songaï. Pionnier du cinéma direct, il a porté son attention autant sur le monde dogon, attiré par sa cosmogonie et ses grands rituels, que sur les faubourgs d'Accra ou d'Abidjan (Ghana, Côte d'Ivoire), spécialement sur les migrants africains qui, déjà en route dans les années 1950, font de plus en plus, et souvent dramatiquement, notre actualité.

Lors de cette projection, les éditions de la FMSH offrent la possibilité d'aborder en deux temps l'univers rouchien :

  • par deux documentaires sur Jean Rouch, diffusés en avant-première, et réalisés par Rina Sherman et Idrissa Diabaté,
  • par la rencontre, à l'issue des projections, des complices, témoins et acteurs de Jean Rouch.

 


PROGRAMME

 

  • 14h00-15h30 | Projection de Swimming the Blues avec Jean Rouch (90 min.), 1994 - 2018
    Film & bréviaire de Rina Sherman

"Vers 1994, l'idée m'est venue de tourner un film sur Jean Rouch... Mais, en 1998, j'ai commencé une étude de terrain auprès des Ovahimba (Namibie, Angola), et je ne suis revenue en France qu'en 2004, à quelques jours d'intervalle de la disparition de Jean Rouch ; je ne pus reprendre la réalisation de Swimming the Blues - titre que Jean Rouch avait trouvé pour mon film - que quelques années après sa mort... ce film réunit des entretiens avec ses proches, ses complices et ses collaborateurs... Je voulais transmettre, de son aventure humaine, une image à multiples facettes à travers des auteurs de tous horizons et d'origines diverses - Français, Néerlandais, Nigérien, Béninois, Haïtien ou encore Nord-Américains." Rina Sherman dans Swimming the Blues.

 

  • 16h00-17h15 | Projection de Jean Rouch, cinéaste africain (72 min.), 2017
    Film d'Idrissa Diabaté

A partir des rushes du film Goumbe réalisé par Rouch en Côte d'Ivoire, d'interviews avec ses compagnons de route et d'archives inédites filmées en 1977 au Niger par Philo Bregstein, le cinéaste raconte le pionnier du cinéma direct, l'homme curieux, heureux, libre, le conteur nourri des histoires de tous ceux qu'il a rencontrés. Le film montre ce que l'Afrique a fait de Rouch.

 

  • 18h | Rencontre autour du livre Dans le sillage de Jean Rouch avec les complices, témoins et acteurs de Jean Rouch

Présidée par Jocelyne Rouch, Rina Sherman et Jean-Pierre Dozon
Animée par Jean Douchet (sous réserve)
En présence de :

  • Daniel Mallerin,
  • Idrissa Diabaté,
  • Steve Ungar,
  • Nadine Ballot,
  • Isabelle Merle des Isles,
  • Inoussa Ousseini.

 

Exposition-vente livre et DVD de J. Rouch tenue par la Librairie Le Point du Jour Paris 5e

Détails

Jeudi 7 juin 2018

Projections
13h15-17h30

Rencontre autour du livre Dans le sillage de Jean Rouch
18h

Forum de la Bibliothèque-Laboratoire, 1er étage
FMSH | 54, bd Raspail Paris 6

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Partager
Projection