Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar

Working paper de Dominique Somda

Ce texte concerne le pouvoir humble de femmes audacieuses. En Anôsy, au sud-est de Madagascar, les opportunités d'obtenir des positions d'influence se sont multipliées pour les femmes, dans le contexte de la démocratisation et de la globalisation. Pourtant le pouvoir qu'elles acquièrent est toujours ambivalent. Les femmes d'Anôsy partagent avec les descendants d'esclaves une humilité incorporée. L'examen de la trajectoire de deux femmes puissantes suggère que les femmes peuvent devenir de " grandes femmes " au prix d'une conversion de la honte en autorité et de l'inversion de certaines valeurs attachées au devenir puissant des hommes ordinaires.

L'auteur

Dominique Somda a soutenu sa thèse d’anthropologie en 2009, « Et le réel serait passé. Le secret de l’esclavage et l’imagination de la société (Anôsy, Sud-est de Madagascar) » préparée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (Université Paris Ouest Nanterre) sous la direction de Maurice Bloch (London School of Economics). Ses recherches explorent la coexistence contemporaine de la hiérarchie et de l’égalité dans le sud de Madagascar. Elle a effectué un premier séjour postdoctoral à la London School of Economics et enseigné, en tant que visiting professor, à l’Université de Pennsylvanie.

Référence

Dominique Somda. Une humble aura. Les grandes femmes au sud de Madagascar. FMSH-WP-2014-56. 2013.<halshs-00937295>

Partager
Parution