Dire les conflits de normes. Discours et enjeux critiques

Langage et société, n° 159/Premier trimestre 2017

La notion de norme est centrale dans les approches sociales du langage. Le présent dossier propose de l'aborder à travers les conflits liés à l'acte de nommer envisagé dans des contextes présentant des enjeux scientifiques, éthiques ou socio-politiques. Les cinq contributions réunies étudient en effet des discours où l'hétérogénéité des normes est explicitée par des acteurs sociaux, individuels ou collectifs, engagés dans la lutte pour le sens ou la forme des mots, dans la mise en discours plus ou moins contrainte de leurs perceptions du réel, dans la confrontation de valeurs éthiques appliquables à la communication interindividuelle. Elles montrent comment cette hétérogénéité réfléchie par des acteurs en situation « minoritaire » détermine des postures de critique, de résistance ou au contraire de déférence aux normes dominantes. Il s'agit de mettre en évidence ce que les conflits de normes disent des rapports sociaux, comme des aspirations et des pratiques émancipatrices de groupes ou d'individus ordinaires ou marginalisés. Les analyses ouvrent sur des extérieurs du discours appelant d'autres pratiques sociales, visant à transformer l'existant.
 


Sommaire

Dossier
Émilie Devriendt, « Introduction » ;
Elisa Raschini, « 1 brybry dans le bidou. Le vocabulaire des forums sur la grossesse et la procréation médicalement assistée : représentations de la norme et communautés » ;
Husson Anne-Charlotte, « Ethique langagière féministe et travail du care dans le discours. La pratique du trigger warning » ;
Émilie Devriendt, « "Leur précarité n'est pas la nôtre" : critiques de la norme salariale et luttes sociales minoritaires (2003-2010) » ;
Verine Bertrand, « Entre verbalisme et atypicité, la description de personnes par vingt locuteurs aveugles » ;
Frédérique Sitri  et Marie Veniard, «  Routines discursives, variation et normes de genre ».

Varia
Caroline Panis, « Processus de géographisation linguistique et identifications multiples au Burkina Faso » ;
Pierre Nahon, « Notes de terrains sur quelques métiers et leur argot ».

Comptes rendus

 
Partager
Parution