La stratégie anti-terroriste pakistanaise et ses implications pour la sécurité nationale, régionale et internationale

Working paper de Naeem Ahmed

Cette étude porte un regard critique sur la stratégie contre-terroriste du Pakistan adoptée après les attentats du 11 septembre, dans la mesure où elle a été inefficace, voire contre-productive. Elle n’a pu déloger les réseaux terroristes des groups jihadistes et extrémistes basés au Pakistan, qui ont aussi des liens avec al Qaeda. L’évaluation de la stratégie contre-terroriste pakistanaise porte donc aussi attention aux divers facteurs qui ont contribué à son inefficacité. Les conséquences de cet échec sur la sécurité nationale, régionale et internationale sont également analysés. En conclusion, l’étude souligne la nécessité de formuler enfin une stratégie efficace pour vaincre le terrorisme.

L'auteur

Naeem Ahmed est professeur adjoint au Département des relations internationales, Université de Karachi, au Pakistan. Ahmed a fait son doctorat en 2007 et son sujet de dissertation était : «L'État, la société et le terrorisme : une étude de cas du Pakistan après le 11 septembre». Ahmed a également été récipiendaire de la bourse Fulbright Pre-Doc à l'Université de Cincinnati, en Ohio, aux États-Unis, en 2003. Il a plusieurs publications de recherche sur son crédit dans les revues de recherche nationales et internationales. Son domaine de recherche est l'extrémisme religieux et le terrorisme avec une référence particulière au Pakistan. Il est le rédacteur en chef du Pakistan Journal of International Relations (PJIR).

Référence

Naeem Ahmed. Pakistan’s Counter-terrorism strategy and its Implications for domestic, regional and international security. FMSH-WP-2014-59.2014.<halshs-00937552>

Partager
Parution