L’originalité des femmes philosophes du XXe siècle face à la tradition métaphysique occidentale

Entretien avec Stefania Tarantino, philosophe, chercheure à l’Université l'Orientale de Naples, Italie

Stefania TARANTINO est chercheure à l’Université l’Orientale de Naples et collaboratrice à l’Université “Federico II” de Naples (Italie) au sein de la Chaire d’Histoire de la philosophie. Elle est titulaire de deux doctorats en philosophie : l’un intitulé La libertà in formazione. La comunicazione filosofica in Jeanne Hersch e in María Zambrano, obtenu à l’Université de Genève en 2007 et l’autre «Vivir desviviendose». Personale e impersonale nel pensiero di Simone Weil e di María Zambrano, obtenu à l’Institut de Sciences Humaines, Naples/Florence, en 2011.

Ses recherches ont un penchant pour L’originalité des femmes philosophes du XXe siècle face à la tradition métaphysique occidentale

Théoricienne du féminisme italien, Stefania TARANTINO mène en parallèle un projet musical en tant que chanteuse et compositrice au sein du groupe Ardesia dont la particularité est la mise en scène des expériences et des paroles de femmes. 

Stefania TARANTINO contribue régulièrement à des séminaires et groupes de travail dédiés aux études du genre et notamment au Séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident », créé en 2010 avec le soutien de la Fondation Maison des sciences de l'homme par Christiane Veauvy, chargée de recherche honoraire au CNRS, docteur d'Etat es Lettres et Sciences humaines, et Monique de Saint Martin, Directrice d'Etudes à l'EHESS.

Depuis 2009, elle intervient dans « La scuola estiva della differenza di Lecce » dans la région des Pouilles (Italie) dirigée par Marisa Forcina, professeure d’Histoire des doctrines politiques et des questions féminines. 

Elle est également membre du collectif de la revue en ligne Adateoriafemminista (www.adateoriafemminista.it), fondée par Angela Putino et Lucia Mastrodomenico, deux femmes napolitaines.

Voir aussi Philosophie et genre : Réflexions et questions sur la production philosophique féminine en Europe du Sud au XX e siècle (Espagne, Italie), working paper FMSH publié en août 2013 avec Rosa Rius Gattell.

Partager