Natacha Borgeaud Garciandia

Chercheuse invitée du programme DEA
Séjour du 2 septembre au 1er octobre 2019

Natacha Borgeaud-Garciandía est docteure en sociologie de l’Université Paris 1 et chercheuse au Conseil national de recherches scientifiques et techniques (conicet) en Argentine. Elle mène des recherches en Amérique latine, surtout en Argentine, sur les vécus du travail ; le travail de care ; migrations féminines et care ; les rapports entre subjectivité, travail et dominations, particulièrement dans des emplois précaires féminisés (ouvrières, caregivers, travailleuses domestiques, et plus récemment emplois en contextes d’enfermement). Elle dirige notamment la collection “Horizontes del Cuidado” (Fundación Medifé Edida).

Le projet 

Titre : Travail de care en prison. Les nurseries carcérales en perspective comparée

Mots-clés : Travail ; Rapport subjectif au travail ; Travail ouvrier ; Travail de care ; Genre ; Domination ; Migrations ; Institutions fermées

Sélection de publications

  • Dans les failles de la domination, coll. « Souffrance et théorie », Presses Universitaires de France, Paris, 2009 (En las grietas de la dominación, FLACSO-TESEO, 2014)
  • Puertas adentro. Trabajo de cuidado domiciliario a adultos mayores y migración en la Ciudad de Buenos Aires, Buenos Aires, Teseo, 2017.
  • (dir.) El trabajo de cuidado, Buenos Aires, Fundación Medifé Edita, 2018.
  • “The Sweatshop Workers of Nicaragua: Subjectivity, Labor, and Domination”, Fudan Journal of the Humanities and Social Sciences, 10(4), 2017
  • “Tacto y tabú. La sexualidad en el trabajo de cuidado”, Sociología del Trabajo, 90, 2017 (avec Helena Hirata) 
  • “Intimidad, sexualidad, demencias. Estrategias afectivas y apropiación del trabajo de cuidado en contextos desestabilizantes”, Papeles del CEIC, vol. 1, papel 148, 2016
  • “Trajectoires de vie et rapports de domination. Des travailleuses migrantes à Buenos Aires”, Cahiers du Genre, nº58, 2015 
  • « La personnalisation de la relation de domination au travail : les ouvrières des maquilas et les employées domestiques en Amérique Latine », Actuel Marx, n°40, 2011 (avec Bruno Lautier).