Mihaela Gabriela Stănică

Lauréate du Programme Atlas

Séjour du 1er Octobre au 30 novembre 2017

Mihaela Gabriela Stănică est chargée de cours à l’Université de Bucarest, au Département de Langue et Littérature Françaises de la Faculté des Langues et Littératures Etrangères. Elle est titulaire d’un doctorat en philologie et chercheur associé du Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales (CEREFREA Villa Noël) à Bucarest. Particulièrement intéressée par les mécanismes sociaux destinés à normativiser le culturel, elle explore, dans ses  recherches, la construction culturelle du genre binaire, tout comme les stratégies de subversion des normes corporelles. Actuellement, elle est membre du projet de recherche ETMA - Les représentations de l’étrangère dans la littérature et l’art cinématographique au Maghreb, FEMAS – Masculin / Féminin. Genre, condition féminine et déconstruction de la virilité dans les littératures du Maghreb, du centre de recherche Heterotopos de l’Université de Bucarest et du centre CORPUS (International Group for the Cultural Studies of the Body). 

Projet de recherche
 

Le genre à l’épreuve de la race ; les représentations de Joséphine Baker ou le scandale du corps sauvage.
 

Mots clés : études de genre, corps, anthropologie culturelle, sociologie des représentations
 

Bibliographie sélective 
 

►Au-delà du regard ; représentations du corps hermaphrodite chez Huysmans, Bucureşti, Editura Universităţii din Bucureşti, 2016.

« La fabrique de la femme ou le genre à l’épreuve de l’imaginaire communiste », RSCDLLF, 3 /2014, 57-50 ;

« Représenter l’ambiguïté dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert », L’Hermaphrodite de la Renaissance aux Lumières, Gallimard, Paris, 2013,  pp.91-111 ;

« La dictature du regard. La construction du corps hermaphrodite à la fin du XIXème siècle », Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem, no 24 /2013, URL : http://bcrfj.revues.org/7200;

« La reconstruction du corps hermaphrodite dans les traductions en français des Métamorphoses d’Ovide », Langage(s) et Traduction, Editura Universităţii din Bucureşti, Bucureşti, 2012, pp. 255 -263, ISBN 978-606-16-0114-1 ;

►« Comment représenter la transgression du genre – l’hermaphrodite dans l’œuvre de Huysmans » in  La Décadence ou une esthétique de la transgression Nordlit, no 28, 2011, ISSN 1503-2086, pp. 197-210, http://septentrio.uit.no/index.php/nordlit/issue/view/187.;

« Le corps hermaphrodite à la fin du XIXème siècle. Transfert et représentation », Analele Universităţii din Craiova. Seria Ştiinţe Filologice. Langues et littératures romanes,  2010,  pp. 75-88, ISSN 1224 – 8150, 2010;

« Du corps hermaphrodite au corps féminin – une représentation défectueuse » Studia Doctoralia, vol.22, Editura Universităţii din Bucureşti, Bucureşti, 2008, pp. 240-248, ISBN 18433537.