Marylène Lieber

Chercheuse invitée du programme DEA
Séjour du 1er septembre au 31 octobre 2018

Marylène Lieber est professeure associée d'études sur le genre à l'Université de Genève. Sociologue, elle est spécialiste à la fois de la violence de genre dans les lieux publics et de la migration chinoise - avec un accent particulier sur les travailleuses du sexe chinois à Paris. Entre autres choses, elle a publié Genre, violences et espaces publics, la vulnérabilité des femmes en question (Paris, Presse de Sciencepo, 2008) ; «Sex and emotion-based relations as a resource in migration: Northern Chinese women in Paris» (avec F. Lévy, Revue Française de Sociologie - Édition anglaise, vol. 52, 2011) ; Cachez ce travail que je ne saurais voir. Ethnographies du travail du sexe (with J. Dahinden and E. Hertz, Lausanne, Ed. Antipodes, 2010).

Le projet 

Titre : Qui a besoin de protection dans les rues ? La réglementation contrastée de l’autonomie des femmes dans les lieux publics.

Mots-clés : 

espace public, violence, genre, migration, Chine

Sélection de publications

Suivez le lien