Lorenzo Vinciguerra

Responsable scientifique du projet ETHICA - Du travail sans obstacle

Biographie

Lorenzo Vinciguerra est professeur de Philosophie et d'Esthétique à l'UPJV d'Amiens et directeur du Centre de Recherches en Arts et Esthétique. Agrégé de philosophie, docteur de philosophie (Université de la Sorbonne Paris-IV) et habilité à diriger des recherches (EHESS), il a été Chargé de conférences à l’EHESS (2010-2012). Dans cette même Ecole, depuis 2007 il dirige avec François Flahault (CRAL) et Jean Jamin (EHESS) le séminaire de recherche Anthropologie générale et philosophie.

Thèmes de recherche

Les recherches philosophiques de L. Vinciguerra portent sur la constitution des théories du sens et de la signification (son origine, sa transmission, ses modifications). Il a travaillé notamment sur l’imagination et la mémoire par le biais de notions comme celles de trace, d’image et de signe, qu’il a d’abord étudié dans les grands systèmes du rationalisme classique, en particulier chez Spinoza, jusqu’à ses prolongements contemporains, notamment dans la pensée pragmatiste de Peirce.

À partir de ces travaux sur l’âge classique, au croisement de la philosophie et des sciences humaines, il développe une réflexion anthropologique sur la mise en question de l’individu substantiel et du paradigme dualiste qui reçut sa première critique avec des auteurs comme Spinoza et Hume, pour être reprise d’une autre façon au XXe siècle par Peirce, Merleau-Ponty, Foucault, Deleuze.

Méditant sur la profonde crise que l’esthétique traverse depuis une vingtaine d’année, L. Vinciguerra s’intéresse aux relations entre la philosophie et les arts, et travaille à la constitution d’une esthétique de la production centrée sur la puissance du corps.

Bibliographie sélective

La semiotica di Spinoza, prefazione di Carlo Sini, Pisa, ETS, 2012, 204 p.

L’Œil et l’Esprit. Merleau-Ponty entre art et philosophie (dir.), en collaboration avec F. Bourlez, Reims, Presses Universitaires de Reims, 2010, 110 p.

Spinoza et le signe. La genèse de l’imagination, Paris, Vrin, 2005, 336 p.

Spinoza, Paris, Hachette, 2002, 198 p.

Quel avenir pour Spinoza ? Enquête sur les spinozismes à venir (dir.), Paris, Kimé, 2001, 280 p.

L’étonnement : histoire d’une passion. Philosophie, esthétique, éthique (dir.) Paris, Klincksieck (à paraître).

Pourparlers entre art et philosophie. Images et langages chez Gilles Deleuze, (dir.), en collaboration avec F. Bourlez, Reims, Presses universitaires de Reims (à paraître 2013).