Lisa Roscioni

Chercheuse invitée du programme DEA
Séjour du 15 juin au 15 juillet 2019

Lisa Roscioni s'est spécialisée à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (DEA), Docteur de recherche en Histoire économique, sociale et religieuse de l’Europe, diplômée en Sciences Archivistiques à l’École de Paléographie, Diplomatique et Archivistique des Archives Secrètes du Vatican (2006), elle est professeur associée d’Histoire Moderne à l’Université de Parme - Italie depuis novembre 2014 ; elle a obtenu en mars 2018 l’habilitation en tant que professeur ordinaire. Elle a été Visiting Scholar auprès de la Herzog August Bibliothek ‐ Wolfenbüttel ‐ Land Niedersachsen (2012), Professeur invité au Laboratoire de Recherche Historique Rhône ‐ Alpes ‐ CNRS ‐ Groupe Renaissance et Âge Classique ‐ Université Lyon 2 (2011) et à l’Institut d’Histoire ‐ Université de Paris IV Sorbonne (2010), Professeur invité auprès de la FMSH, Paris ‐ (DEA) en 2014. 

Le projet 

Titre : Voleurs de livres. L’essor du commerce des livres anciens et des manuscrits entre collectionnisme, bibliophilie et enquêtes judiciaires

Mots-clés : Histoire de la Justice et de Ses Representations, Histoire Culturelle du XIXe Siècle, Biographie et Histoire, Histoire de la Folie entre XVI‐XVIII siècles 

Sélection de publications

  • La badessa di Castro. Storia di uno scandalo, Bologna, il Mulino,1917 
  • Le manuscrit retrouvé de l’Abbesse de Castro : Stendhal entre écriture de l’histoire, érudition et commerce des livres, in Michel Arrous (dir.), Stendhal et le récit bref, « HB. Revue internationale d'études stendhaliennes », 2016, p. 109‐119
  • Il criminale processato. Alle origini della cronaca giudiziaria, in Amélie Bernazzani et Annick Lemoine (dir.), Les  enfants de Caïn  :  la  figure du criminel, de la naissance de l’imprimerie à l’anthropométrie judiciaire, Turnhout, Brepols, 2016,  p.  267‐289
  • L’invention de la mélancolie religieuse ? Quelques réflexions sur un concept pluriel, « Études Épistémè » [En ligne], 28‐2015
  • Muta eloquenza. Per una storia giudiziaria del volto, in Matteo Provasi et Cecilia Vicentin (dir.), La storia e le immagini della  storia. Prospettive, metodi, ricerche, Roma, Viella, 2015, p. 281‐298
  • « Toute  la cour eut horreur » : Christine de Suède et le meurtre de Gian Rinaldo Monaldeschi (1657), in Passions et  pulsions à la cour,  Actes du colloque tenu à Avignon, 8‐9  décembre  2011, Firenze, Sismel ‐ Micrologus Library
  • Narrative nonfiction/historical fiction. L’histoire entre marché éditorial et métier d’historien, in Monica Martinat et Pascale Mounier (dir.), Le récit entre fiction et réalité, Lyon, Cahiers du LARHRA, 2013, p.17‐27
  • Soin et/ou enfermement? Hôpitaux et folie sous l’Ancien Régime, « Genèses. Sciences sociales et histoires », 1, 2011, p. 31‐51 
  • Una  storia  così  strana». Anomalie procedurali ed emergenza mistica nei processi inquisitoriali ai Pelagini e a Francesco Giuseppe Borri (1655‐1671), « Quaderni storici », 3, 2011, p. 697‐727)
  • La carriera di un alchimista ed eretico del Seicento: Francesco Giuseppe Borri tra mito e nuove fonti, in « Dimensioni e problemi della  ricerca storica in età moderna », 2010,I, p. 149‐186)
  • Lo smemorato di Collegno. Storia italiana di un’identità contesa, Torino 20092.