Les dons organisationnels et l’approche sociologique des échanges (en anglais)

Cet article étudie la forme particulière de don qui est à l’œuvre lorsqu’une organisation, ou un ensemble d’organisations, prend place entre le donateur et le donataire. Ce que l’on peut appeler don organisationnel ou don organique. A la suite des réflexions de Richard Titmuss, la première partie de l’article étudie le déroulement du don dans la transplantation d’organes. La seconde partie caractérise cette nouvelle forme de don dans laquelle en l’absence des organisations le donateur et le donataire ne pourraient se rencontrer. La dernière partie de l’article montre comment le don organisationnel prend place dans une version renouvelée de la cartographie polanyienne des échanges.

L’auteur

Philippe Steiner est professeur de sociologie à l’université Paris-Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France. Chercheur au GEMASS, il conduit ses recherches sur la sociologie économique et l’histoire des sciences sociales. Il a récemment publié La transplantation d’organes : un commerce nouveau entre les êtres humains (Gallimard, 2010) et Durkheim and the Birth of Economic Sociology (Princeton university press, 2011).

Le texte

Une première version de ce texte a été présentée lors de la conférence « New Developments in Economic Sociology », organisée par l’université d’Uppsalla, en septembre 2013.

Ce papier est publié par le Groupe d’étude des méthodes de l’Analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS – CNRS, Paris Sorbonne, FMSH) à Paris, dans la collection de working papers de la Fondation Maison des sciences de l’homme.

Partager
Parution