Grandir au goulag : récits tardifs de déportation en Union soviétique (en anglais)

Cet article constitue une contribution à la connaissance d’un pan très peu étudié de l’histoire du goulag, celle des enfants déportés des pays d’Europe centrale et orientale avant et après la Seconde Guerre mondiale. Il propose quelques jalons pour une approche de la spécificité de l’expérience infantile en déportation, de la diversité de sa remémoration tardive. Il interroge les formes spécifiques de cette remémoration et mise en récit de l’enfance au goulag et l’empreinte de ces enfances « déplacées » dans la vie adulte, notamment à travers le processus de transformation de cette expérience en témoignage. La recherche est fondée sur le corpus de témoignages oraux recueillis, notamment par les auteurs, dans le cadre du projet Mémoires européennes du Goulag dans les pays de l’Europe centrale et orientale.

Les auteurs

Directrice scientifique adjointe de la Fondation maison des sciences de l’homme et chercheur associé au CERCEC depuis 2003, Marta Craveri est historienne et travaille sur l’histoire des répressions staliniennes et du travail forcé. Actuellement elle poursuit des recherches sur les trajectoires d’enfances au goulag et sur la mémoire et l’héritage de la déportation en URSS des Polonais et Baltes d’origine juive. Elle a coordonné un projet ANR contribuant à la création d’un corpus d’entretiens avec des survivants des répressions soviétiques et d’un musée virtuel « Archives sonores - Mémoires européennes du Goulag » au sein duquel elle a été la réalisatrice de plusieurs salles thématiques et biographiques. Elle a publié des articles en français, anglais et russe, un ouvrage en italien : Resistenza nel Gulag. Un capitolo inedito della destalinizzazione in Unione Sovietica en 2003 et en 2012 elle a codirigé Déportés en Urss, Récits d’Européens au Goulag, avec Alain Blum et Valérie Nivelon, publié aux éditions Autrement.

Anthropologue, Anne-Marie Losonczy est directrice d’études à l’EPHE, membre de MONDESAMCERMA et associée au CERCEC. Elle mène des recherches autour des relations inter-ethniques, du champ rituel, du deuil et de la construction de la mémoire collective en milieu noir et indien en Colombie et à Cuba. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles en français, anglais, hongrois, espagnol et portugais, en particulier La «patria» como categoria en el postcomunismo. Ensayos sobre Hungria y Romania, nouvelle édition, CEMCA, Mexico et « La muséification du passé récent en Hongrie postcommuniste. Deux mises en spectacle de la mémoire » (Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 37, no 3, 2006, p. 97-112). Elle a été la coordinatrice du volet « Hongrie de l’ANR « Archives sonores du Goulag » et réalisatrice de plusieurs salles thématiques et biographiques.

Le texte

This is a translated and extended version of the article « Trajectoires d’enfances au goulag. Mémoires tardives de la déportation en URSS », Revue d’histoire de l’enfance irrégulière, n°14, (décembre 2012) : 193-220.

Partager
Parution