Interpréter l'agir : un défi théorique

Ce texte constitue l’introduction de l’ouvrage Interpréter l’agir  : un défi théorique, sous la direction de Bruno Maggi, Paris, Presses Universitaires de France, 2011. Cette introduction est ici présentée avec l’autorisation des PUF. La réalisation de l’ouvrage Interpréter l’agir : un défi théorique, récemment paru aux PUF sous la direction de Bruno Maggi, a largement bénéficié de l’accueil de la Maison Suger, et donc de l’aide de la Fondation Maison des sciences de l’homme.
 
Ce texte est l’introduction de l’ouvrage Interpréter l’agir : un défi théorique, sous la direction de Bruno Maggi, paru en 2011 aux Presses Universitaires de France. Il met en perspective l’ensemble de l’ouvrage, qui présente plusieurs théories, de différentes disciplines et portant sur des aspects divers de l’agir humain. Ces théories partagent la même orientation épistémologique permettant de surmonter l’opposition entre objectivisme et subjectivisme ainsi que les anciens dilemmes : sujet/réalité, individu/société, acteur/système, action /structure, et enfin comprendre/expliquer. L’introduction replace ces questions dans une perspective théorique générale autour des théories de l’action et de l’activité, vers une « troisième voie » épistémologique.
Partager
Parution