La transnationalité des Roms (Tsiganes) en question

Aspects méthodologiques et théoriques

Ce séminaire s’appuie sur les recherches en cours menées dans le cadre du projet européen MigRom12 qui a pour mission l’étude de la circulation des Roms roumains dans l’espace de l’Europe occidentale des années 1920 aux années 2010. L’objectif du séminaire sera d’interroger les présupposés théoriques liés à la transnationalité appliquée à la circulation historique et contemporaine de Tsiganes et Roms en Europe et au-delà. La forte résonnance historique des modalités actuelles de circulation sera questionnée à partir d’une approche transdisciplinaire qui permettra de rejoindre, sans les confondre, les interrogations des historiens, sociologues, juristes et anthropologues. Au-delà d’une approche horizontale et symétrique des migrations, l’observation des possibles nécessite d’interroger les notions de diaspora et de circulation et de questionner le concept de transnationalité. En mettant l’accent sur des questions méthodologiques et sur une analyse théorique des systèmes de mobilité, ce séminaire vise à constituer une approche polycentrique des régimes de circulation et des effets induits par les impératifs de l’appartenance nationale.

Séances de 14h à 17h (FMSH, 190 avenue de France, 75013 Paris), du 15 octobre 2013 au 10 juin 2014, le 15 octobre (salle 2), le 20 novembre (salle du conseil B), le 3 décembre (salle 2), le 6 janvier (salle 2), le 10 février (salle 1), 10 mars (salle 1), 8 avril (salle 3), 5 mai (salle 3), 10 juin (salle 3).

Equipe

Ilsen About, Gerda Henkel Stiftung.
Grégoire Cousin, FMSH.