Séance du séminaire Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales par Paola Rebughini.

La notion d’intersectionnalité a beaucoup voyagé dans le monde après sa première conceptualisation et elle est maintenant à la fois une méthodologie, une approche épistémologique, une théorie et une référence dans le débat politique sur les questions de la discrimination. Le séminaire se focalise sur la contextualisation, les potentialités et les limites de cet outil analytique.

DATE DE MISE A JOUR : 26/05/2021

La norme de minceur est partout : dans nos placards, dans le design de nos meubles, au coeur de nos fantasmes et de nos imaginaires. Malheureusement, son revers aussi... la grossophobie.

DATE DE MISE A JOUR : 20/05/2021

Séance du séminaire Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales par Alexandra Minna Stern (Université du Michigan)

L’antisémitisme se niche au cœur du renouveau du nationalisme blanc aux Etats-Unis au 21e siècle. Cette conférence explorera l’histoire récente de l’extrême droite américaine, et étudiera les connexions entre antisémitisme, xénophobie, misogynie, islamophobie et transphobie, et la façon dont ils sont agglomérés dans les théories du complot de type QAnon.

DATE DE MISE A JOUR : 19/05/2021

Le Musée national de l’histoire de l’immigration et la Plateforme internationale sur le Racisme et l'Antisémitisme PIRA (FMSH,EPHE) vous proposent un colloque international autour des traitements du racisme et de l'antisémitisme dans les expositions muséales.

DATE DE MISE A JOUR : 06/05/2021

Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales

Le séminaire de la Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA) entend aborder le racisme et l’antisémitisme comme des phénomènes à la fois globaux, nationaux et locaux, et résultant de nombreuses métamorphoses et évolutions historiques. Les anciennes formes de racisme n’ont pas disparu, mais il se décline désormais aussi sous des modalités institutionnelles et systémiques, et selon des modalités dites «culturelles » ou « différentialistes ».