Appel à candidatures | Activité de renforcement des capacités

Proposé par l'Union des Universités de la Méditerranée (UNIMED) | Date limite de candidature : 19 octobre 2021

Dans le cadre de la soutenabilité du projet IPEV (2017-2021), coordonnée par la FMSH, l'Union des Universités de la Méditerranée (UNIMED) organise une activité de renforcement des capacités destinée aux doctorants et chercheurs postdoctoraux inscrits dans les Etablissements d'Enseignement Supérieur ou Centres de Recherche.

L'activité de renforcement des capacités sera organisée pendant la semaine UNIMED à Bruxelles qui se tiendra en mars ou mai 2022. Si les exigences sanitaires dues à la pandémie de COVID19 autorisent les déplacements et séjours, l'activité se déroulera en présentiel, sinon elle sera organisée en ligne.

La semaine UNIMED à Bruxelles est un forum de discussion et de mise en réseau, une occasion pour les associés UNIMED de rencontrer les institutions européennes et internationales, et en savoir plus sur leurs programmes actuels et futurs. En savoir plus sur les éditions de la semaine UNIMED.

Thématiques de l'activité de renforcement des capacités

  • Opportunités de financement de la Commission européenne pour la recherche des établissements du sud de la Méditerranée
  • Opportunités de financement avec les donateurs
  • Méthodologie de rédaction des demandes internationales
  • Renforcement des capacités de communication et de diffusion sur la recherche
  • Internationalisation et Recherche en Méditerranée

Conditions financières

Si le contexte international autorise l'organisation sur le terrain, les frais de déplacement et les dépenses seront couverts par le programme.

Admissibilité

Cette activité est ouverte aux doctorants ou post-doctorants originaires/affiliés à un EES ou centre de recherche en Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Libye, Mauritanie, Maroc, Palestine, Tunisie et Syrie.

Les recherches actuelles des candidats doivent être liées aux problèmes de violence existants, tels que :

  • Radicalisation et déradicalisation
  • Genre et violence à l'égard des femmes
  • Usages et mésusages de la mémoire : rôle de la mémoire, des mémoriaux et des récits dans le maintenir ou mettre fin à la violence dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord, avec un accent particulier sur la Palestine et Israël
  • Questions de gouvernance et politiques publiques contre la violence
  • Réconciliation et justice
  • Rôles des États forts et des États faibles dans la production de violence dans le monde arabe
  • Se reconstruire
  • Saisir les opportunités créées par la crise pandémique : émergence dans la région ANMO des nouveaux modèles de gouvernance et de leadership
  • Le rôle de la société civile, des jeunes et du monde universitaire dans la réduction de la violence dans la région ANMO

Diplôme

Les candidats doivent être régulièrement inscrits dans un programme de doctorat ou avoir obtenu leur doctorat et présenté leur thèse à partir de 2016.

Langue

Les candidats doivent avoir une bonne compréhension/expression de l'anglais. Aucun certificat de langue n'est requis pour l'application mais une bonne maîtrise de cette langue est obligatoire. Le nombre maximum de participants est de 10 à 12 étudiants.

Contribution attendue des participants

Les participants doivent fournir à la FMSH et à l'UNIMED un article présentant leur expérience qui sera diffusé sur les réseaux sociaux de la FMSH et de l'UNIMED.

Modalités de candidature

Les candidats devront envoyer leur candidature par email à unimed@uni-med.net et international@msh-paris.fr, avec l'objet suivant : IPEV/ demande de CB activité.

Documents demandés :

  • Curriculum Vitae avec la liste des publications
  • Lettre de motivation
  • Pour les doctorants : une attestation d'inscription de l'Université
  • Pour le chercheur postdoctoral : le diplôme de doctorat et une lettre confirmant le poste au sein de l'université ou de l'institution de recherche

Un comité de sélection composé de membres de la FMSH et de l'UNIMED analysera et procédera à la sélection finale des candidatures sur les critères suivants :

  • Équilibre géographique entre les pays cibles
  • Équilibre entre les disciplines scientifiques et l'expérience du candidat

Calendrier

  • Ouverture de l'appel : 2 septembre 2021
  • Date limite de candidature : 19 octobre 2021, 17h00 (heure de Paris)
  • Processus de sélection : 19 octobre – mi-novembre 2021
  • Annonce des résultats : mi-novembre 2021
Partager
Mis à jour le
03 septembre 2021
Appel à candidatures

Panel international sur la sortie de la violence 2

Le Panel international sur la sortie de la violence (IPEV) réunit une communauté internationale de chercheurs afin de structurer la « sortie de la violence » en nouveau domaine de recherche. Composé de groupes de travail thématiques, ce panel vise à produire à la fois des connaissances et des recommandations à destination des décideurs et de la société civile. Lancée en 2017, la première édition du panel international sur la sortie de la violence a produit un rapport qui sera publié au second semestre 2019.

La seconde édition du Panel recentre ses activités sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, avec des développements vers l’Afrique subsaharienne. De nouveaux partenariats institutionnels sont mis en place avec les pays du sud de la Méditerranée pour animer des groupes de travail thématiques renouvelés. De jeunes chercheurs issus de ces pays pourront bénéficier d’aides à la mobilité.

À terme, un nouveau rapport sera publié pour présenter les résultats de chaque groupe de travail, sous forme de synthèse scientifique et de recommandations.

Groupes de travail interdisciplinaires

Groupes issus de l’IPEV 1

  • Radicalisation violente et désengagement
  • Politiques publiques, justice et réconciliation
  • Histoire et mémoire à l’aune des violences extrêmes et massives
  • Légitimité (et viabilité) de l’État au Moyen-Orient, en Afrique du nord et subsaharienne

Nouveaux groupes de l’IPEV 2

  • Les métamorphoses de Daech
  • Les populismes religieux
  • Les économies de la violence

La question du genre sera intégrée aux différentes thématiques.

Points clés

  • Des thématiques et groupes de travail renouvelés
  • De nouveaux partenaires institutionnels
  • Des aides à la mobilité pour les étudiants des pays du sud de la Méditerranée
  • Un rapport inédit

Partenaires

Carnegie Corporation of New York 

Contact & renseignements

Coordinateur : Vlad Berindei

Retrouvez toutes les informations sur le site du Panel et suivez IPEV sur les réseaux twitter @ExitingViolence et facebook International Panel on Exiting Violence

Image principale : 
Sous-titre : 

Un panel international pour analyser les processus de sortie de la violence

Rubrique (Parent) : 
Recherche
Programmes : 
Plateforme Violence et sortie de la violence
Site Type : 
Pôles : 
Imported : 
Projet Terminé : 
Type de contenu : 
nouveau contenu
Language : 
en
fr

Voir aussi